21 juillet 2024

Des installations cellulaires défaillantes à Saint-Pamphile

Les installations cellulaires de Telus dans la région de Saint-Pamphile seraient atteintes d’un important vice, lesquelles entraîneraient des défaillances importantes du réseau en cas de panne d’électricité. Bien qu’informée de ces manquements il y a plusieurs mois, l’entreprise songerait maintenant à agir, dans les prochains jours du mois.

Le conseil municipal de Saint-Pamphile est particulièrement inquiet de l’état des installations cellulaires de Telus sur son territoire, et l’a exprimé dans une récente résolution. Il a même demandé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’effectuer un suivi.

En fait, il appert que dès que celles-ci sont privées d’électricité, elles tombent en panne. Dans de telles situations, elles devraient continuer de fonctionner sur une longue période grâce à des batteries de secours, afin d’assurer la sécurité du public. Or, selon des propos relatés par l’administration municipale, ces installations d’urgence sont insuffisantes.

Récemment, cette problématique a eu des impacts néfastes et dangereux dans la vie des Pamphyliens. Une panne de courant survenue le jeudi 29 février 2024 les a privés de réseau cellulaire de pour une durée de 8 h 30. Ces citoyens ont également perdu tout contact avec l’extérieur le vendredi 8 mars 2024 lorsque le réseau d’Hydro-Québec a dû être éteint pour combattre efficacement un incendie.

D’ailleurs, un technicien de Telus appelé en renfort lors de ces événements a confirmé au contremaître de la municipalité que la perte de réseau cellulaire était causée par l’état des batteries de secours.

Selon une résolution adoptée le 6 mai dernier par les élus : « Saint-Pamphile considère que la sécurité de ses citoyens est primordiale. [Elle] juge qu’il est inacceptable que Telus ne prenne pas en considération les conséquences qu’occasionnent les batteries insuffisantes de [son] installation [et qu’elle] doit prendre les mesures nécessaires pour changer les batteries de la station rapidement afin d’éviter un bris de service cellulaire lors d’une panne de courant ».

Ils demandent également au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de se saisir de ce dossier rapidement et d’assurer un service cellulaire à la population.

Les explications de Telus

Questionnée spécifiquement au sujet de la situation de Saint-Pamphile par le Journal, l’entreprise de télécommunication est demeurée évasive dans sa réponse. « Les sites sans fil de Telus sont alimentés par l’électricité. Lors d’interruptions du courant, des batteries peuvent prendre le relais et la durée de service varie selon l’autonomie de celles-ci. Au cours des prochains jours, notre équipe effectuera une mise à jour de l’équipement pour bonifier l’autonomie des batteries lors de panne électrique. Nous remercions nos clients pour leur patience et compréhension », a expliqué une porte-parole de celle-ci.