20 juillet 2024

L’économie circulaire, bonne pour la planète... et le portefeuille

L’organisme Élan Collectif cherche à sensibiliser la population d’ici aux bienfaits de l’économie circulaire. Néanmoins, il dénonce le manque d’infrastructures dans la région favorisant le développement d’habitudes écologiques.

‘’Nous souhaitons changer les comportements des citoyens afin de réduire la consommation de biens. Plutôt que d’acheter neuf, nous désirons les sensibiliser aux trésors de seconde main qu’il est possible de dénicher dans les MRC de Montmagny et de L’Islet’’, déclare Matthieu Asselin, membre du conseil d’administration de l’organisation. Il indique qu’il est possible d’acquérir un large éventail de biens grâce à l’économie circulaire, tels des vêtements, des matériaux de construction, des meubles, des électroménagers, etc.

Pour celui-ci, le principal atout du marché de l’usagé est d’offrir des objets de très bonne qualité, à faible coût. ‘’C’est un remède contre l’inflation qui fait en sorte que plusieurs familles de notre secteur tirent le diable par la queue. Il permet de réduire significativement les dépenses des ménages. Dans certains cas, il faut voir au-delà des articles qui, une fois remis en état, peuvent facilement avoir une deuxième vie,’’ avance-t-il.

‘’Présentement, le principal frein à l’économie circulaire dans nos MRC est le manque d’infrastructures pour recueillir les biens de seconde main, malgré la demande importante des citoyens. Celles qui existent présentement sont situées trop loin des gens, sont difficilement accessibles ou sont gérées par des entreprises privées’’, dénonce-t-il. Ce dernier reproche aux conseils municipaux de ne pas prendre suffisamment d’initiatives en la matière et de ne pas assez s’impliquer financièrement dans ce secteur. Il invite les gens intéressés à se joindre à l’économie circulaire à mettre la pression sur leurs élus afin qu’ils en fassent une priorité.

Selon son site Internet, Élan Collectif se décrit comme étant ‘’un OBNL dont la mission est de favoriser l’émergence d’une conscience durable et de prendre part activement au développement de la communauté dans les secteurs de l’alimentation et l’agriculture, les énergies vertes et l’environnement, l’économie locale, l’éducation et la famille, la santé, les arts et la culture’’. Ses principales activités consistent à distribuer de jeunes pousses d’arbres au printemps, à récolter des vêtements usagés et à lever des fonds pour accompagner les projets environnementaux locaux.

Il est possible de trouver les bacs de récupération de vêtements de l’organisme à de nombreux endroits dans les MRC de Montmagny et de L’Islet.