22 juin 2024

La Coupe Stanley s’en vient à Montmagny

Les citoyens de la région pourront se faire photographier avec la célèbre Coupe Stanley alors que celle-ci sera de passage à la succursale Hyundai de Montmagny le 19 mai prochain entre 10 h et 13 h. L’événement est rendu possible parce que les implications bénévoles de Pierre Bouffard dans le domaine du hockey se sont démarquées parmi celles d’une centaine d’autres passionnés de ce sport à travers le pays.

Environ une centaine de candidatures de gens qui s’impliquent pour le rayonnement du hockey dans leur région respective ont été soumises par des concessionnaires Hyundai au Canada pour le programme des grands bénévoles du
hockey. Celle de Pierre Bouffard, actuellement président et fondateur de l’Everest de la Côte-du-Sud, est celle qui s’est démarquée le plus. La succursale Hyundai de Montmagny a donc été choisie afin de recevoir la Coupe Stanley le temps d’une journée!

En plus du célèbre trophée, l’ancien joueur de la LNH, Maxime Talbot, sera de passage pour l’événement. Ce dernier avait remporté la Coupe Stanley alors qu’il évoluait au sein des Penguins de Pittsburgh lors de la saison 2008-2009. Il a aussi joué avec les Flyers de Philadelphie, l’Avalanche de Colorado et les Bruins de Boston. Il sera disponible pour prendre des photos ou signer des autographes.

Selon le président de la succursale Hyundai de Montmagny, Hans Jenkins, l’événement aura un caractère familial avec la tenue d’un tailgate devant le magasin sur le boulevard Taché avec hot-dogs, musique, etc. Il invite donc la population à venir profiter de cette occasion unique de voir de près la célèbre Coupe Stanley.

Pierre Bouffard affirme qu’il s’agit d’un grand honneur pour lui. « Au final, on ne s’implique pas pour recevoir des honneurs, mais même dans mes plus beaux rêves je n’aurais pas imaginé que la Coupe Stanley serait à Montmagny grâce à mes implications. » Il remercie le président de la succursale de lui avoir permis de soumettre sa candidature. « On a pensé à Pierre c’est certain, mais au final c’est lui qui a fait tout le travail bénévole dans la région qui nous a permis d’obtenir cela et nous en sommes reconnaissants », ajoute M. Jenkins.

Articles reliés