23 juillet 2024

La municipalité de l’Isle-aux-Grues demande une conclusion rapide des négociations.

Suite à l’annonce de 2 jours de débrayage prévus les 5 et 6 juin prochains, l’inquiétude s’installe au sein des résidents de l’Isle-aux-Grues. La traverse étant un élément clé de l’économie de la municipalité, plusieurs résidents et commerçants sont préoccupés pour la saison 2024 de navigation.

Se gardant bien de prendre position entre l’employeur et le syndicat, la municipalité veut cependant rappeler aux deux parties l’importance de la traverse pour l’économie du milieu.

Le conseil municipal affirme que le secteur touristique a été fortement touché depuis 2020, d’abord par la pandémie et les mesures prises pendant 2 ans, mais aussi par l’inflation et la mauvaise météo. Ce secteur a réellement besoin d’avoir une saison sans inquiétudes. Les secteurs commercial et agricole ont aussi besoin d’une prévisibilité à long terme afin de maximiser les approvisionnements et les déplacements du matériel nécessaire à leur fonctionnement.

Les fournisseurs de services, qui souvent planifient à long terme leurs venues, se mettent présentement en pause en attente de la signature d’une entente entre les parties.

« C’est toute l’économie de l’île qui va être affectée si le conflit durait une partie de l’été, parfois même de façon permanente, » de dire Frédéric Poulin, maire de la municipalité. « Nous demandons aux deux parties de se rencontrer et de négocier le plus rapidement possible afin de sécuriser la saison 2024. L’offre de service est grande, surtout en tourisme et les gens vont choisir une autre destination si jamais ils étaient dans le doute sur les moyens de se rendre chez nous. »

Il est à noter aussi qu’il est possible de se rendre sur l’Isle-aux Grues par avion, à certains frais, en contactant Air Montmagny.