22 juin 2024

Musique et solidarité : Gregory Charles à L’Islet pour un spectacle-bénéfice

Gregory Charles sera de passage à l’église de L’Islet le 9 mai prochain pour un spectacle-bénéfice au profit de la Fabrique Notre-Dame-de-Bonsecours. Le musicien souhaite en mettre plein la vue en offrant une prestation dans ce lieu qui a un caractère architectural remarquable.

« Une chose est certaine, ce spectacle-là n’aura jamais été présenté avant et il ne le sera jamais après! », confie Gregory Charles. En effet, l’artiste affirme qu’il choisira son répertoire le soir même en s’adaptant au public qui sera devant lui. « Je ne sais jamais d’avance de quoi mon spectacle sera composé. Je m’adapte au public que j’ai devant moi lorsque j’arrive sur scène. Si j’aperçois un public rempli d’enfants de neuf ans, eh bien je vais faire des chansons pour enfants! Si, au contraire, ce sont tous des gens de plus de 80 ans, j’adapte le répertoire que je présente. Peu importe qui se retrouve devant moi, j’ai toujours autant de plaisir à offrir un spectacle. »

Pour l’artiste, la tenue d’une prestation dans une église est significative à plusieurs niveaux. Premièrement, les chefs-d’œuvre architecturaux que représentent les églises feraient d’elles un lieu particulièrement intéressant pour tenir un événement du genre. Deuxièmement, « Je trouve qu’il y a quelque chose de presque mystique à réunir des gens dans une église pour faire de la musique. Nous avons tendance à juger nos ancêtres parce qu’ils allaient à l’église parfois plusieurs fois par semaine, mais nous oublions le contexte. Pour des gens comme mon grand-père qui avait une famille de 17 personnes, de passer une heure dans un endroit où personne ne parle, où ça sentait bon parce qu’il y avait de l’encens, où il y avait des œuvres d’art sur les murs, ce qu’il n’y avait pas dans les maisons, et qu’en plus de tout ça, il y avait de la musique qui sonnait bien, selon moi ce n’était pas un moment si pire que ça à passer. » Gregory Charles ajoute que même si les Québécois ne sont plus pratiquants, il trouve toujours que de réunir des gens dans une église apporte une atmosphère spéciale qu’il est impossible de retrouver ailleurs. Finalement, il avoue que ses premières prestations quand il était jeune étaient dans l’église du village où il a grandi. Ces bâtiments spéciaux ont donc toujours gardé une certaine importance pour lui.

Gregory Charles affirme qu’il s’agira d’un honneur pour lui d’être sur scène pour ce spectacle-bénéfice. « Je ne dis jamais non à un événement de ce genre. Au-delà de la religion, les églises ont été la maison de la culture pour plusieurs communautés, c’est important de préserver cela. »

L’objectif fixé par la Fabrique Notre-Dame-de-Bonsecours est d’amasser 25 000 $ lors de cet événement. Le député de Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, a été nommé président d’honneur pour cette occasion.

Les billets sont en vente auprès de la Fabrique. En plus des billets du spectacle, il est possible de se procurer un forfait VIP qui donne la chance de rencontrer Gregory Charles et d’échanger avec lui en soirée.

Articles reliés