21 juillet 2024

Nous avons tous une santé mentale

Santé mentale Québec de la région Chaudière-Appalaches est l’organisme qui a travaillé dans les dernières années à mettre sur pied la Journée nationale de la promotion de la santé mentale positive qui se tient désormais le 13 mars. Avec cet événement, son équipe souhaite mettre de l’avant les bonnes pratiques et des outils permettant d’entretenir sa santé mentale comme on entretient sa santé physique.

L’organisme Santé mentale Québec souhaite mettre de l’avant les bonnes pratiques en matière de santé mentale. « Lorsqu’on parle de santé mentale, la plupart des gens pensent tout de suite aux troubles de santé mentale comme la bipolarité ou la schizophrénie. On devrait plutôt avoir le réflexe de parler de la santé mentale comme on parle de la santé physique. On souhaite outiller les gens pour qu’ils prennent soin de leur santé mentale, car nous en avons tous une et nous souhaitons qu’elle reste bonne comme notre santé physique », indique la directrice générale du bureau de Chaudière-Appalaches, Marie-Philip Dufresne.

Sur le site web de l’organisme, il est possible de trouver des fiches et outils pour toutes les couches de population, autant pour les tout-petits que les aînés ainsi que pour les milieux de travail et les enseignants.

Depuis l’arrivée de la Journée nationale de la promotion de la santé mentale positive qui se tient le 13 mars, l’organisme en profite pour lancer sa campagne de promotion annuelle sur le sujet. En travaillant avec des experts en la matière, sept astuces ont été mises de l’avant par Santé mentale Québec, soit Agir, ressentir, s’accepter, se ressourcer, découvrir, choisir et créer des liens.

Chaque année, la campagne met l’emphase sur une astuce en particulier. Pour 2024, il s’agit de « s’accepter ». Elle mettra donc d’avant des conseils et astuces en lien avec l’estime de soi et de quelle façon cette dernière nous aide à reconnaître nos forces, nos capacités, nos limites et à exprimer nos besoins.

Une date positive

Mme Dufresne explique que la Journée nationale de la santé mentale positive est une initiative du bureau de Chaudière-Appalaches de Santé mentale Québec. Elle affirme que le 13 mars a été choisi car il s’agit de la date à laquelle la première période de confinement a été déclarée au Québec en 2020. La directrice explique que les enjeux de santé mentale ont été particulièrement mis en lumière lors de cette période. Elle ajoute que l’organisme souhaitait donner une vision plus positive à cette date, associée à une mauvaise période pour plusieurs.

Santé mentale Québec a travaillé en collaboration avec David Birnbaum, alors porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé mentale et le projet fut voté et accepté à l’Assemblée nationale en 2022.

La directrice se dit particulièrement fière que cette Journée soit accueillie par de plus en plus d’organismes locaux en Chaudière-Appalaches. Ceux-ci organisent maintenant leurs propres activités. Par exemple le Trait d’union, en collaboration avec la Ville de Montmagny, organise une marche au parc Saint-Nicolas afin de souligner l’événement. « C’est vraiment génial de voir que notre projet commence à faire des petits un peu partout au Québec, mais aussi ici dans notre région », conclut Mme Deschênes.