4250 foyers auront accès à Internet haut débit en Chaudière-Appalaches

Journal L'Oie blanche
4250 foyers auront accès à Internet haut débit en Chaudière-Appalaches

Dans le cadre de l’appel de projets Régions branchées, 4250 foyers de Chaudière-Appalaches auront accès à des services Internet haut débit, a-t-on appris dans un communiqué de presse émis le 21 mai.

La ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx, se réjouit de cette annonce qui permettra la réalisation de 66 projets répartis dans 11 régions du Québec. Ceux-ci donneront accès à un service Internet haut débit à plus de 60 000 foyers. La contribution gouvernementale versée pour permettre la réalisation des projets est estimée à 150 millions de dollars.

L’appel de projets Régions branchées vise à accélérer l’implantation d’infrastructures de télécommunications dans les zones partiellement desservies. Les promoteurs devront d’ailleurs livrer leurs projets au plus tard le 30 juin 2022.

« Il est primordial que tous les citoyens et les entreprises du Québec aient accès à une connexion Internet haut débit afin de prendre part à l’économie du 21e siècle. La pandémie que nous vivons actuellement et l’isolement social qui en découle illustrent encore plus l’importance de prioriser ce grand chantier collectif » a indiqué Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

« En 2020, l’accès à un service Internet haut débit est indispensable à l’essor d’une économie régionale prospère et à la vitalité des communautés. D’autant plus que dans un contexte de crise sanitaire comme celui de la COVID-19, une connexion Internet haut débit n’est pas un luxe, mais bien une nécessité. Le numérique est essentiel pour communiquer, s’informer, innover, apprendre, développer des affaires et bâtir des collectivités fortes. Il va sans dire que les projets retenus ont le potentiel de donner un nouveau souffle à toute la région de Chaudière-Appalaches en contribuant à son rayonnement et à son attractivité» de conclure la ministre déléguée au développement régional.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de