BMW 330 e 2020 – Rédemption

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
BMW 330 e 2020 – Rédemption

Munich, Allemagne. L’ancienne génération de 330e était presque passé inaperçu. Les ventes n’ont pas levé et l’intérêt du public n’y était pas et franchement, l’intérêt de BMW non plus de semblait pas non plus au rendez-vous. Contraint à construire des véhicules pour répondre aux normes plus sévères de la Californie, l’édition 2016 faisant le srtict minimum pour se conformer, sans plus. BMW carburait encore à fond le Diesel au moment de préparer cette 1re génération et de toute évidence on y croyait pas. Dans l’après-scandale de Volkswagen en septembre 2015 et l’intérêt grandissant pour les modèles hybrides branchable et électrique. Il semble que cette seconde tentative ait été prise plus au sérieux, et ça paraît.

Plus de puissance et meilleure autonomie

La 330e 2020 se veut une BMW à part entière et des mesures ont été prises pour lui donner ce sentiment d’appartenance. Il ne faut pas se fier au petit moteur de base 4 cylindres turbo et son assez maigre 184 chevaux. La fée électrique se charge de donner plus de tonus à ce moteur. Les ingénieurs ont logé dans la boîte ZF à 8 rapports ( la seule disponible) un moteur électrique de 68 chevaux en régime. La puissance disponible en tout temps est donc de 252 chevaux et avec la batterie 309 lb-pi de couple, plus intéressant. Mais ce n’est pas tout, vous avez à votre disponibilité un bouton XtraBoost qui ajoute 40 chevaux de plus pour une courte période comme un dépassement ou une entrée d’autoroute. Suffit d’appuyer fermement sur l’accélérateur et voilà, vous avez réellement l’impression d’avoir un V6 sous le pied. Cela permet de revendiquer avec cette modeste mécanique six secondes pour un 0-100 km/h. Vous avez aussi la possibilité de rouler jusqu’à 140 km/h en mode électrique et 230 km/h en mode sport avec tous les systèmes en marche. Au-delà de la performance mécanique, BMW aussi adressé le problème de l’autonomie électrique qui atteignait à peine 20 km dans l’ancienne génération. La nouvelle batterie au Lithium-ion de 12 kWh est 50% plus puissante que l’ancienne batterie et annonce une autonomie 100% électrique qui approchera les 50 km. L’information provenant d’Europe annonce 66 km en cycle européen. Mais ces derniers ont une manière de calculer très différente et très optimiste. Le chiffre de 50 km sera plus près de notre réalité. Le moteur électrique est intégré à la transmission tandis que le réservoir de carburant repose au-dessus de l’essieu arrière pour maximiser l’espace intérieur, vous perdez toutefois un peu d’espace dans le coffre.

Sportive et élégante

L’ambiance propre aux modèles BMW est aussi présente dans ce modèle branchable. Les propriétaires qui optent pour la 330e peuvent choisir parmi la quasi-totalité des options disponibles pour les autres modèles de la Série 3. La nouvelle BMW 330e Berline est offerte en version Advantage, Sport Line, Luxury Line ou M Sport en plus de la version de base. Notre modèle d’essai, une M Sport avec la suspension Adaptive M, direction sport variable et les freins M Sport est la plus dispendieuse et sportive disponible. L’ambiance est typique des produits BMW avec des commandes bien placées et une assise des plus confortable. Le centre d’intérêt est encore et toujours tourner vers le conducteur BMW a aussi simplifié les commandes de mode de conduite hybride du 330e. La voiture est dotée de trois modes de conduite : Hybride (par défaut), Électrique et Sport, ainsi que du mode individuel pour la configuration en fonction des préférences du conducteur. La voiture est dotée d’un système de navigation capable d’identifier les stations de recharge publiques. Les conducteurs pourront (selon BMW) réserver de l’espace sur une station de recharge pour une période limitée, mais cette fonctionnalité ne sera pas disponible au moment du lancement, mais viendra via une app. Parmi les autres trucs amusants, la 330 e possède une fonctionnalité appelée Décélération intelligente avec récupération adaptative pour décider de ralentir ou d’alimenter la batterie à l’approche des intersections. Le mode de contrôle de la batterie, quant à lui, indique au véhicule de maintenir la batterie chargée à un niveau que vous aurez choisi (par exemple, 50%) de sorte que vous puissiez économiser votre conduite tout électrique pour plus tard dans le voyage ou dans de futures zones de conduite sans émanation polluante.

Les joies de rouler sur l’autobahn

Hormis toutes les améliorations apportées à cette nouvelle mouture de la 330e, la plus grande différence se trouve derrière le volant. La sensation sur la route fait un bond prodigieux face à l’ancien modèle. Rien de mieux que l’autobahn pour tester le potentiel d’une voiture. Alors que l’ancien modèle manquait de vie en raison d’un surplus de poids ( batterie) et une faible puissance de cette dernière. La 330e n’avait que peu d’intérêt. La batterie ajoute toujours une centaine de kilos à la voiture, mais avec une puissance qui est en forte hausse et l’XtraBoost, cette attitude amorphe a disparu et laissé place à un véhicule qui pousse fort et roule sans problème à des vitesses hautement illégales chez nous. Le châssis est très solide, la direction répond au doigt et à l’œil et grâce à l’Xtraboost, ce quatre cylindres poussent comme un six. Naturellement vous n’avez pas la puissance d’une version 340, mais l’économie de carburant sera bien meilleure. La suspension adaptative M Sport aide au confort et à la tenue de route. Notons aussi que la transition de la batterie au moteur thermique est pratiquement imperceptible. Les ingénieurs ont aussi travaillé sur la suspension de base qui offre plus de confort, sans sacrifier la tenue de route. On sentait la voiture mieux plantée au sol sur les petites routes et le roulis est moins important que la précédente 330 e. Il faut ajouter que cette 330e sera à rouage intégral. Ce qui est fait un véhicule intéressant pour l’hiver.

Conclusion

Impossible pour le moment de connaître le prix alors que les 330e vont arriver chez nous en novembre. Si BMW respecte sa politique de prix de l’ancienne génération, cette 330e affichera un prix légèrement supérieur à la 340 et croyez-moi, vous ne perdez pas grand-chose dans l’équation. BMW démontre avec cette nouvelle mouture qu’ elle a pris ce projet au sérieux. Les responsables de ce modèle ont réussi à garder intact l’ADN de BMW à travers un modèle branchable. Voilà une belle réussite.

Forces

Tenue de route

Châssis solide

Puissance en hausse

Meilleure autonomie

Faiblesses

Encore beaucoup d’options

Une autonomie encore plus grande serait la bienvenue

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de