Bryan Paris devient président de Paber Aluminium

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Bryan Paris devient président de Paber Aluminium
Luc Paris en compagnie de Bryan Paris.

L’entreprise de Cap-Saint-Ignace, Paber Aluminum, a célébré de nombreux événements récemment. Tout d’abord, la clôture des célébrations des 40 ans d’existence de l’entreprise, ainsi que l’accession à la présidence de Bryan Paris, fils de Luc Paris.

Paber Aluminium a tenu, le 18 mai dernier en présence de toute l’équipe, une cérémonie entourant la passation des pouvoirs. Pour officialiser la nouvelle présidence, un galon à mesurer a été remis à Bryan. C’est un fait bien connu, lorsque Luc Paris se promenait avec son galon les employés savaient qu’un changement ou un projet s’en venait sous peu. L’honneur revient maintenant à son fils.

Luc Paris se dit heureux que la relève demeure dans la famille. « La plus belle manière de transférer une entreprise, c’est quand les enfants et les gens du coin la reprennent. La plus belle réalisation pour un entrepreneur, c’est de se dire que l’entreprise va demeurer à Cap-Saint-Ignace ou dans les environs. »

Bryan Paris a débuté dans l’entreprise à l’âge de 14 ans. Il se dit heureux d’avoir eu la chance au cours des ans d’apprendre le métier, de vivre des expériences enrichissantes et de constater l’évolution de l’entreprise. «Jouer un nouveau rôle, c’est très excitant pour moi, c’est un honneur aussi! C’est un métier que j’aime et je suis fier que l’entreprise produise des composantes d’aluminium de haute qualité qui se retrouvent partout dans le monde. On a une expertise très unique avec beaucoup de potentiel et je veux aller au bout de celui-ci. Je veux le développer encore plus avec l’équipe et l’entreprise », assure-t-il en affirmant se donner pour objectif que l’entreprise évolue à l’échelle mondiale. « On va y arriver! On a l’équipe pour ça! »

M. Luc Paris a rappelé que 2015 s’est avéré un point tournant pour la compagnie. Il y a sept ans, la relève officialisait l’achat des parts de l’entreprise. Il a souligné l’expertise du nouveau président, fort de ses 25 années d’expérience au sein de la compagnie, de sa directrice générale, Geneviève Paris, qui y travaille depuis plus de 20 ans ainsi que de François Couillard, également actionnaire, en poste depuis une dizaine d’années. « Je suis convaincu que Paber est entre bonnes mains pour un autre 40 ans, avec des projets plein la tête, et qu’elle saura s’adapter aux besoins des clients avec les contraintes que la situation économique impose. »

Paber Aluminium a accueilli son troisième robot et un quatrième fera son apparition à la fin juin. Paber se robotise et s’automatise. Ses employés travaillent présentement sur des projets technologiques et numériques afin de poursuivre le développement de l’entreprise, améliorer les conditions de travail et faciliter au quotidien le travail des ventes et de la production.

40 ans à fêter!

Les fondateurs, M. Luc Paris et Mme Diane Collin, ont su se démarquer au fil des années afin de construire la compagnie telle qu’elle est connue aujourd’hui.

La pandémie a restreint les possibilités de célébrer le 40e anniversaire, mais ils ont tout de même réussi à organiser des festivités. Notamment, le lancement de la bière exclusive Paber nommée la Coulée 81, réalisée par Ras L’Bock. Le nom a été choisi sur la proposition d’un employé.

« Paber Aluminium est une entreprise qui est très nichée. On est dans des marchés où est-ce qu’il y a peu de compétition. On travaille beaucoup dans le domaine médical, entre autres. Ce sont des domaines qui offrent plusieurs années d’opportunités pour le futur de Paber », précise la directrice générale.

Oeuvre d’art

L’équipe souhaitait créer une image de marque pour représenter la compagnie. Après réflexion, ses membres ont fait appel à Lydia Hudon, employée depuis deux ans chez Paber. Avec ses talents artistiques, elle a pu produire une œuvre en trois pièces représentant la compagnie. « On est allé un peu plus loin que seulement représenter une entreprise qui crée des pièces d’aluminium. Paber a toujours eu une vision comme si elle était un grand bateau qui s’en va au gré du vent et on suit la marée. Je me suis inspirée de cela », explique l’artiste. Sur trois formes distinctes de plaques d’aluminium elle a pu peindre le passé, le présent et le futur de l’entreprise.

Les deux fondateurs, M. Luc Paris et Mme Diane Collin, en compagnie de l’artiste, Lydia Hudon.

« Pour le présent, on est énorme, on a été capable de se bâtir et de faire quelque chose de gros. Les gens nous connaissent, admirent la compagnie et ce qu’on est capable de faire. On se sent grand », précise-t-elle. Pour le futur, elle a illustré la compagnie qui continue à grandir, qui se fait des alliés et qui s’équipe de nouvelles technologies. « La compagnie va se transformer en plusieurs voiliers énormes », ajoute-t-elle.

Rappelons que Paber Aluminium compte 118 employés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires