Chaudière-Appalaches augmente d’un degré d’alerte

Photo de Julien Garon-Carrier
Par Julien Garon-Carrier
Chaudière-Appalaches augmente d’un degré d’alerte

La région de Chaudière-Appalaches ainsi que celles de la Capitale-Nationale et de Montréal évoluent au niveau orange des degrés d’alerte socio-sanitaires décrétés par le gouvernement du Québec, a annoncé le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, lors d’un point de presse le 20 septembre à 17h.

Cela signifie que les restrictions relatives aux activités impliquant plusieurs personnes sont accrues. Concrètement, toutes les régions socio-sanitaires de couleur orange se voient contraintes à des réunions privées intérieures d’un maximum de six individus, par exemple dans une résidence privée. Les rassemblements dans l’espace public sont réduits à 25 personnes. Ceux-ci  passent même d’un nombre maximal de 250 à 50 personnes pour les zones vertes.

« On n’est pas en confinement, mais je vous demande de faire attention » Christian Dubé

En ce qui concerne les bars, l’heure de commande de la dernière consommation passe à 23h et celle de la fermeture à minuit, contrairement à ce qui prévalait jusqu’ici, soit respectivement minuit et 1h.

De plus, seules les visites à des fins humanitaires sont désormais tolérées dans les centres d’hébergement. Le ministre demande aussi aux citoyens de limiter leurs déplacements d’une région à l’autre. Le sport étudiant n’est pas affecté par ces nouvelles mesures.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires