Dépôt d’un projet de loi sur les véhicules hors route

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Dépôt d’un projet de loi sur les véhicules hors route

Un projet de loi proposant une réforme de l’encadrement des véhicules hors route (VHR) a été déposé au Québec par le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel. Des modifications concernant les lois dans les sentiers seront apportées par le gouvernement pour s’assurer de la sécurité des usagers.

Le projet de loi tourne autour de trois axes. Le premier vise à améliorer la sécurité des véhicules hors route (VHR) en ajoutant de nouvelles mesures. Par exemple, en ajoutant la formation des guides d’excursion ainsi que pour les locations des VHR. Ce point spécifie aussi que le conducteur doit obligatoirement détenir un permis de conduire pour circuler dans les sentiers.

Par la suite, le projet souhaite favoriser une cohabitation harmonieuse entre les utilisateurs de VHR et les autres usagers du territoire. De nouvelles normes de conduite, un devoir de prudence et des règles de voisinages sont proposés pour répondre à cet objectif.

Un meilleur encadrement est aussi présenté. En réalisant le projet, les agents de surveillance de sentiers vont avoir un plus grand pouvoir pour s’assurer qu’un comportement sécuritaire est bien appliqué.

Plusieurs décès dans les dernières années

«Malheureusement, depuis plus de 10 ans, on compte chaque année environ une vingtaine de décès et de blessés graves liés à ce loisir. Notre gouvernement agit en resserrant les règles afin de garantir un environnement plus sécuritaire pour les adeptes de VHR, mais aussi pour tous les usagers qui empruntent les sentiers», souligne François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie.

La ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, appuie le projet de M. Bonnardel. Rappelons qu’en janvier 2020, une excursion a coûté la vie à cinq motoneigistes français et à leur guide québécois au lac Saint-Jean. De nouvelles mesures avaient été instaurées par la ministre du Tourisme dans le but d’augmenter le nombre d’entreprises touristiques détenant une accréditation Qualité-Sécurité émise par Aventure Écotourisme Québec (AEQ).

«La formation obligatoire des guides et des personnes qui louent un VHR en est une partie intégrante et essentielle. Nous prenons les mesures nécessaires afin de réduire le risque d’accident en VHR et j’espère vivement que le tout sera en vigueur dès la prochaine saison de motoneige», exprime la ministre Proulx.

Afin de limiter les comportements dangereux en VHR, les amendes seront revues à la hausse par le gouvernement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires