Des bacs bruns à Saint-Jean-Port-Joli

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Des bacs bruns à Saint-Jean-Port-Joli

Tout comme plusieurs municipalités au Québec, Saint-Jean-Port-Joli s’ajoutera prochainement à la liste de ceux qui adhèrent à la collecte des matières organiques. L’objectif est de diminuer les déchets éliminés dans les sites d’enfouissement, tout en apportant des avantages agronomiques et en contribuant à la lutte contre les changements climatiques.

La Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli a vu un besoin sur place et a observé que plusieurs matières de natures organiques étaient jetées à la poubelle.

Désormais, les résidus alimentaires, tels que les restes de tables, et, les résidus verts, tels que les feuilles mortes, gazon, etc., pourront dès cet été être mis dans ces bacs bruns. La collecte des matières organiques se fera sous formule porte à porte. Un total de 1500 bacs seront déployés aux résidants de la municipalité de Saint-Jean-Port-Joli d’ici sa mise en fonction.

Pour ce faire, un investissement de 110 00$ est prévu pour l’achat des bacs. Le tout sera subventionné à environ 33% par RECYC-QUÉBEC. Le maire de Saint-Jean-Port-Joli, M. Normand Caron, prévoit que le projet sera mis en application dès juillet 2023.

Parallèlement à la modification du plan de gestion des matières résiduelles, la MRC de L’Islet a réalisé une étude sur le nombre de tonnages nécessaire afin de mettre en place un site de compostage.

Des discussions vont être effectuées avec Montmagny, L’Islet et Cap-Saint-Ignace en début 2023 pour évaluer la possibilité de la mise en place d’un site de transbordement temporaire pour accumuler la matière et ensuite l’envoyer au site d’enfouissement situé à Englobe de Saint-Henri-de-Lévis.

Dans la MRC de L’Islet, peu de municipalités offrent ce type de cueillette porte à porte, alors que l’option du compostage domestique est davantage choisie jusqu’à présent. Toutefois, soulignons que pour recevoir une somme annuelle de 170 000$ par RECYC-QUÉBEC, 70% des citoyens devaient adhérer et s’inscrire auprès de la municipalité à une formation à ce sujet.

La population outillée

M. Caron assure que les citoyens et les entreprises concernés par ce projet collectif seront accompagnés tout au long du processus d’implantation du service de collecte. Divers outils seront mis à leur disposition, et des informations seront diffusées dans le journal local, sur Internet ainsi que sur les réseaux sociaux. La Municipalité prévoit également qu’une séance d’information publique soit planifiée afin de répondre aux questionnements des citoyens.

Projet d’envergure

Le maire de Saint-Jean-Port-Joli indique que le projet de matières organiques fera une différence dans les prévisions budgétaires de 2023. Lors de la présentation qui aura lieu le 15 décembre prochain, davantage d’informations sur les sommes investies y seront présentées.

Les Concassés du Cap auront la charge de la cueillette des matières organiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires