Germain Lamonde en nomination pour un prix international

Journal L'Oie blanche
Germain Lamonde en nomination pour un prix international
Germain Lamonde, fondateur et président exécutif d’EXFO, au moment où il a reçu le titre d’entrepreneur de l’année d’EY, au Canada. L’homme d’affaires est originaire de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud.

Ayant obtenu le titre au provincial et au national, Germain Lamonde, fondateur et président exécutif du conseil d’administration d’EXFO Inc., représentera le Canada au Grand Prix de l’EntrepreneurMC d’EY lors du volet mondial du concours qui se tiendra sur quatre jours à Monaco.

L’homme d’affaires, originaire de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud, se mesurera alors à des entrepreneurs provenant de 47 pays. Le grand gagnant sera dévoilé à l’occasion d’un gala le 8 juin. C’est le prix le plus prestigieux du monde des affaires remis aux entrepreneurs

Viser la première place

M. Lamonde est le fondateur et président exécutif du conseil d’administration d’Exfo Inc., les experts en test monitoring et analytique de l’industrie des communications.

Tout un parcours pour un entrepreneur qui a grandi loin des grandes villes. Son leitmotiv: viser la première place. Voilà comment il a pu se rendre au premier rang de l’industrie mondiale des télécoms, lui, qui a débuté en investissant 100$, depuis son appartement d’étudiant, il y a une trentaine d’années. Dès l’époque où il a lancé son entreprise, il voulait en faire l’une des principales sociétés de test de fibre optique au monde, selon les informations transmises dans un communiqué émis le 28 mai.

M. Lamonde a inscrit son entreprise en bourses, NASDAQ et TSX, en juin 2000, pour ensuite élargir les marchés cibles et la mission d’EXFO afin de porter l’entreprise au rang « de chef de file de confiance dans le domaine des solutions de test, d’assurance de service et d’analytique de l’industrie des télécoms ». Il a aussi inspiré toute une nouvelle génération d’entrepreneurs spécialisés dans les technologies à se donner les moyens de leurs ambitions. Il s’est adressé aux étudiants et a offert du soutien financier à des programmes d’études secondaires et à des établissements d’enseignement de quartiers défavorisés en faisant la promotion de la pratique de sports et d’activités physiques pour cultiver l’estime de soi.

Dans 25 pays

Nommée cinq années de suite au palmarès des 50 Sociétés les mieux gérées au Canada, EXFO participe aussi à la vie communautaire des milieux où sont situés son siège social et ses principales installations en Inde, en France, en Espagne, en Chine et à Singapour, entre autres.

Parmi les initiatives et les organisations bénéficiant de l’appui de M. Lamonde et des employés d’EXFO, on retrouve Centraide au Canada, une collecte de fonds pour financer la tenue d’activités sportives dans des écoles des quartiers défavorisés, le Grand Défi Pierre Lavoie, Héma-Québec, et bien d’autres encore.

Compte tenu de son succès à l’échelle mondiale, M. Lamonde a significativement contribué à faire de la ville de Québec l’une des économies canadiennes les plus florissantes, où le taux de chômage se situe parmi les plus bas au pays. « L’argent n’est habituellement pas la motivation principale des entrepreneurs qui réussissent bien, » prétend M. Lamonde. «Ce sont les emplois que nous créons qui me rendent le plus fier à la fin de chaque année». (LOB)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de