La campagne électorale se met en branle

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
La campagne électorale se met en branle
Les Canadiens iront aux urnes le 21 octobre. (Photo: Archives)

Ça y est! La campagne électorale fédérale a pris son envol. Justin Trudeau, le chef du Parti libéral du Canada vient en effet de lancer sa campagne et les autres formations politiques feront de même dans les prochains jours.

Les électeurs des 338 circonscriptions du pays seront appelés à se prononcer le 21 octobre sur le parti qui formera le prochain gouvernement à Ottawa.

Actuellement, quatre candidats se lancent dans la bataille dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup: Bernard Généreux, député sortant du Parti conservateur, Aladin Legault D’Auteuil du Parti libéral, Louis Gagnon du Bloc Québécois et Hugo Latulipe du NPD.

Au fil des ans, dans cette circonscription, le scrutin a donné lieu à des batailles épiques. Ce fut le cas en 2011 lorsque le candidat du Nouveau Parti Démocratique, François Lapointe, a arraché la victoire par neuf voix sur le conservateur Bernard Généreux après un recomptage judiciaire. Généreux a repris le comté en 2015 avec une majorité de 265 voix sur la candidate libérale, Marie-Josée Normand. Celle-ci a demandé un recomptage judiciaire en alléguant d’irrégularitées survenues le soir du scrutin. Le dépouillement judiciaire a toutefois confirmé la victoire du candidat conservateur.

Comment les choses se présentent cette fois-ci? A quoi faut-il s’attendre? Ça reste à voir! On parlera sans doute des grands enjeux tels que la rareté de main-d’oeuvre, l’environnement, les infrastructures, l’économie, etc.

Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup est une grande circonscription. Créée en 2003, elle s’étend de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud jusqu’au delà de Rivière-du-Loup et comprend trois pôles urbains: Montmagny, La Pocatière et Rivière-du-Loup. Sa population s’élève à 95 527 personnes dont 78 672 électeurs.

Mentionnons, en terminant, que la circonscription compte 236 bureaux de scrutin sous l’autorité de la directrice des élections, Pierrette Couillard.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de