La Journée cidricole estivale au Domaine RITT

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
La Journée cidricole estivale au Domaine RITT
Les participants de la Journée cidricole. (Photo de courtoisie)

Le Domaine RITT de Cap-Saint-Ignace a accueilli la Journée cidricole estivale au sein de ses installations le jeudi 25 août. Plusieurs producteurs de cidre de partout au Québec se sont rassemblés afin de discuter du marché et des différents éléments entourant la production. Le tout s’est terminé dans le cadre d’un 5 à 7 festif.

Le propriétaire, Jean-François Ritt, perçoit cet événement comme une belle reconnaissance de l’association des Producteurs de cidre du Québec. Ayant lieu depuis maintenant trois ans, les journées antérieures étaient planifiées dans de plus grandes cidreries, produisant de grosses quantités d’alcool, telles qu’à Montréal.

«Cette année, ils voulaient le faire dans la région de Québec et le choix s’est fait sur nous à Cap-Saint-Ignace », raconte M. Ritt.

Bien qu’il s’agisse d’une bonne façon de faire connaître le verger, cette visite permet également pour plusieurs de l’extérieur de découvrir le coin.

«C’est une belle opportunité pour faire découvrir la région à d’autres producteurs du milieu du cidre. On s’entend que le milieu cidricole et la culture de la pomme se passent énormément à Rougement en Montérégie et dans les environs de Montréal. Ici à Cap-Saint-Ignace, c’est beaucoup moins connu. Ça nous permet de montrer ce que l’on sait faire».

Au total, la journée a permis de rassembler 31 personnes de 13 cidreries différentes, en provenance de partout au Québec.

Soulignons qu’en après-midi, un caméraman était sur place afin de réaliser un vox pop dans les vergers du Domaine pour les 30 ans de l’association célébrés l’an prochain.

Conférences

L’association des Producteurs de cidre commande de temps à autre des études. Pour l’occasion, des présentations sur les résultats ont été dévoilées dans le cadre de cette journée. « Deux études avaient été commandées dans les années précédentes, dont une par deux chercheurs de l’Université de Montréal par rapport à la mise en marché des cidres et une sur la catégorisation des cidres », explique M. Ritt.

Une première conférence nommée « permis de production et modèles d’affaires dans l’industrie du cidre : constats économiques » a été donnée par Martin Cloutier et Laurent Renard, professeur et chercheur en économie à l’UQAM. Par la suite, s’est poursuivie la conférence « la phase terrain du projet de nomenclature du cidre » présentée par Audrey Simard et Guy J. Létourneau, de l’agence de Marketing papilles.

Finalement, le propriétaire se dit très satisfait du déroulement la journée.  En tant que producteur de cidre dans une région éloignée des grands centres, il retient que le Domaine RITT est capable d’offrir des produits à la hauteur. « Les échanges entre professionnel du milieu ont été très intéressants, notamment quant aux enjeux de l’industrie et des réglementations de l’industrie du cidre au Québec », conclut-il.

Notons que la saison des pommes a commencé le vendredi 26 août.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires