Lancement du programme de lecture «Adoptez un aîné»!

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Lancement du programme de lecture «Adoptez un aîné»!
De gauche à droite, Mélanie Bérubé de la Bibliothèque Lamartine, Hélène Saint-Pierre de la Bibliothèque Jean-Paul-Bourque et Madeleine Gagnon de la Bibliothèque Léon-Laberge. (Photo de courtoisie)

En collaboration avec les trois bibliothèques de la municipalité de L’Islet, le programme de lecture « Adoptez un aîné » a pris vie. Il s’agit d’un jumelage entre un aîné de la municipalité de L’Islet et d’un abonné de l’une des bibliothèques participantes. L’abonné aura comme mission d’offrir de la lecture à une personne aînée à sa résidence.

Les bibliothèques participantes sont celles de Jean-Paul-Bourque, de Lamartine ainsi que de Léon-Laberge. Le projet vise principalement les abonnés. Toutefois, n’importe qui peut inscrire au programme une personne aînée de la région souhaitant participer. L’objectif principal est de donner accès à la lecture aux plus de personnes possibles.

La personne aînée peut choisir la fréquence à laquelle elle souhaite recevoir des livres. Mme Hélène Saint-Pierre, responsable à la bibliothèque Jean-Paul-Bourque, précise toutefois qu’en moyenne une visite par mois devrait être organisée par le duo. Les livres offerts peuvent être déterminés par la personne aînée ou bien l’abonné peut suggérer des nouveautés. De cette façon, il est possible, sans se déplacer, de découvrir une diversité de livres à partir de chez soi.

Mme Saint-Pierre a soumis l’idée aux deux autres responsables des bibliothèques du voisinage, soit Mme Mélanie Bérubé et Mme Madelaine Gagnon. Ces dernières ont tout de suite voulu participer au projet. « Ça permet de donner de la lecture à une personne plus isolée et ça lui permet de voir une personne au même moment», explique l’initiatrice du programme.

Dans la Politique familiale et des aînés de la Municipalité, un projet de bibliobus a été soumis. Toutefois, vu la durée nécessaire avant que le projet voie le jour officiellement, Mme Saint-Pierre trouvait pertinent de lancer ce jumelage. « C’est quelque chose de plus réalisable et qui ne mobilisera pas nécessairement les bénévoles ou les bibliothèques, mais qui ira chercher d’autres personnes qui sont prêtes à le faire ».

L’artiste, Tania Hillion, a participer à la création de l’image du programme. Il s’agit d’une photo du dessin proposée.

Briser l’isolement

Avec tout ce qui a été vécu pendant la pandémie, Mme Saint-Pierre souhaite que le projet puisse briser l’isolement auprès des participants. Dès le départ, elle ne vise pas un nombre d’inscriptions en particulier. Pour chaque aîné bénéficiant du programme, ce sera mission accomplit. « Dès que je vais être plus âgé et que je ne pourrai pas me déplacer, je vais être contente d’avoir quelqu’un qui peut venir me porter des livres », mentionne-t-elle en soulignant l’importance de chaque geste pour une personne âgée qui peut être plus isolée.

De plus, le jumelage donnera l’occasion pour les participants de développer de nouvelles amitiés. « Offrir son temps, c’est une façon de connaître des gens et de développer des relations. Mais l’important, c’est de toujours éprouver du plaisir. Le bénévolat doit être lié au plaisir», spécifie-t-elle.

Un tirage parmi les participants sera effectué dans six mois. Un aîné et un abonné courent la chance de remporter une somme de 50$. L’équipe planifie d’autres tirages à venir afin d’inciter la population à s’inscrire au programme.

Les personnes intéressées peuvent contacter les bibliothèques participantes pour plus d’informations ou pour s’inscrire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires