Le Complexe sportif et culturel au cœur des inquiétudes de membres de la CCIM

Éric Maltais
Le Complexe sportif et culturel au cœur des inquiétudes de membres de la CCIM
Alexandra Lemieux, présidente, Jérôme Labrie, vice-président

Le silence entourant la réalisation du projet de Complexe sportif, culturel et de santé durable s’est situé au cœur de certaines interrogations lors de la période de questions tenue dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce et d’industrie (CCIM) de la MRC de Montmagny, tenue mercredi dernier au Resto-Bar Lafontaine.

Selon certains membres, le fait que le projet estimé à près de 60 M $ ne se situe plus au cœur de l’actualité publique pourrait laisser craindre quant à son évolution. Il faut savoir que des budgets de plus d’un million de dollars sont actuellement gelés par des organisations, mais il faudra que le dossier progresse afin de maintenir ces engagements. C’est notamment le cas de Desjardins, de Promutuel et de la MRC (FARR). Ces ententes ont été signées il y a un certain temps déjà. Bruno Fournier, du Centre financier Desjardins, et Mireille Thibault, du Centre d’aide aux entreprises, ont d’ailleurs manifesté le désir de voir la CCIM se repositionner dans ce dossier.

Pour la présidente Alexandra Lemieux, aucun doute qu’elle y croit toujours aussi fort et elle avance que les rencontres en compagnie du député caquiste Mathieu Rivest ont été plus positives. Il reste à voir comment il sera possible de faire débloquer des sommes aussi considérables dans le cadre du Programme québécois des infrastructures (PQI). La balle est dans le camp du député caquiste et des ministres du gouvernement de François Legault.

Un second dossier a refait surface, soit celui de la tenue d’un « Colloque en santé durable » impliquant la MRC, projet pour lequel le Dr Jean-Pierre Després a obtenu un financement de 170 000 $ de la part du ministre Pierre Fitzgibbon alors que la députée était Marie-Eve Proulx. Mme Lemieux a précisé qu’elle ne connaissait pas les récents développements mais qu’aux dernières nouvelles, le tout devrait se tenir vers la fin du printemps. Cette subvention a été annoncée le 19 avril 2022. Dr Després, un Magnymontois, occupe le poste de directeur scientifique, VITAM – Centre de recherche en santé durable, du CIUSSS de la Capitale-Nationale. Le gouvernement du Québec a attribué les 170 000 $ à VITAM – Centre de recherche en santé durable, dont 75 000 $ par l’entremise du Fonds de recherche du Québec – Santé, afin d’appuyer la mise en œuvre d’un projet de recherche estimé à près de 250 000 $. Celui-ci devait comprendre la tenue d’un colloque sur la santé durable le printemps dernier dans la région de Montmagny-L’Islet ainsi que la réalisation d’une étude préliminaire sur l’implantation des principes de santé durable en Chaudière-Appalaches.

AGA tranquille

Pour revenir à l’assemblée, mentionnons que Annie Gagnon (Annie Gagnon Photographie), Jean-François Ritt (Domaine Ritt), Kathéry Couillard (Carrefour mondial de l’Accordéon), Vincent Bellegarde (Lorendo) ainsi que la présidente Alexandra Lemieux (Vitrerie LC) et le vice-président Jérôme Labrie (Teknion) ont été reconduits en poste, en plus de la nouvelle venue Isabelle Blais (JA Lemieux assurance).
Daniel Lachance (Pharmacie Uniprix), Mathieu Audet (Banque Nationale du Canada), Xavier Bernier (Babel Café), Éric Lamirande (Raise Solutions), Louis-David Bourgault (BDC) et Valérie Rancourt-Grenier (LG Cloutier) demeurent en place pour un an.

Plan stratégique

La présidente Alexandra Lemieux et la directrice générale Nicole Robert ont dressé le bilan de la dernière année quant aux actions et représentations, en plus de brosser le portrait des activités prévues en 2023-2024. Les membres présents ont entériné les grande orientations qui devraient guider les leaders de la CCIM au cours des prochaines années. Ce plan stratégique est basé sur : écouter, rassembler et représenter la communauté d’affaires afin de développer la vitalité économique de notre région.

Mme Lemieux a aussi admis avoir apprécié le fait de présenter une stabilité pour le poste à la direction générale, assumé par Nicole Robert : « Il faut développer la fierté pour notre MRC envers nos entepreneurs. Il faut continuer le travail entamé, qui assure succès et prospérité ».
Enfin, la présidente a souligné la jeunesse des membres de son conseil, ainsi que le fait que le membership soit passé de 180 à 255 membres. Financièrement, la CCIM affiche un surplus accumulé de 154 563 $, malgré un déficit opérationnel de 26 800 $ au cours de la dernière année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires