Le Vent des Îles se refait une beauté intérieure

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
Le Vent des Îles se refait une beauté intérieure
Le Vent des Îles. (Photo: Parcs Canada

Le Vent des îles s’est prêté à une cure de jouvence au cours des derniers mois. Résultat: un tout nouveau «look» intérieur. Grâce à un investissement de quelques centaines de milliers de dollars, le bateau des Croisières Lachance/Croisières AML offre désormais cette versatilité recherchée pour mieux accommoder ses différentes clientèles et élargir sa gamme d’activités, a indiqué le capitaine, Dominique Lachance, lors du lancement de la saison touristique estivale le 13 juin à Berthier-sur-Mer.

Voici un aperçu du nouvel ameublement.

Les espaces intérieurs du bateau ont été complètement réaménagés avec l’ajout d’ameublement et d’équipement de services. «Le tout est démontable en 15 à 20 minutes pour s’adapter à différents besoins» note le capitaine. La capacité d’accueil du bateau demeure à 170 personnes assises.

Croisières Lachance a profité d’une conjoncture favorable pour mener à bien le projet, à savoir la demande pour des croisières sur mesure. Dans ses clients figure le Château Frontenac.Toutefois, l’essentiel de ses croisières se situent dans Montmagny et les Îles, précise Dominique Lachance.

Au cours des dernières années, le nombre de croisières à destination de la Grosse-Île a progressé. L’accès gratuit aux parcs nationaux en 2017 a donné un bon coup de pouce. Les efforts s’accentuent maintenant du côté de la tournée des Îles avec escale à L’Isle-aux-Grues.

Les capitaines Dominique Lachance (assis), François Laverdière et Jean-François Lachance.

Nouveaux attraits à L’Isle-aux-Grues

Parlant de L’Isle-aux-Grues, de nouveaux attraits s’ajoutent cette année: une exposition «Vivre la batture» qui met en lumière le rôle du haut-marais, le plus grand au nord-est de l’Amérique du Nord, dans le quotidien des insulaires. Au crépuscule, les visiteurs pourront découvrir le Luminarium, montrant les œuvres de l’artiste, Claude Vézina, projetées sur les murs des bâtiments. Les Maisons du Grand Héron proposeront, par ailleurs, les services d’un sommelier et d’un maître Reiki.

Finalement, la fromagerie de l’île offrira des dégustations à son pavillon permettant aux touristes de découvrir ses nouveaux fromages.

Les nouveautés à Grosse-Île

La salle rouge du lazaret propose une exposition sur le rôle du personnel médical à la Grosse-Île.

Du nouveau, il y en aura aussi cet été au lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais, a annoncé la porte-parole, Maripier Boutin. Deux nouvelles expositions feront leur apparition. Dans la salle rouge du lazaret, l’exposition permettra aux visiteurs de mieux comprendre le rôle du personnel médical ainsi que les traitements réservés aux personnes qui souffraient de la variole. La deuxième fera découvrir au public l’histoire de l’ambulance hippomobile qui desservait l’île. Les visiteurs en apprendront davantage sur le conducteur de cette ambulance, Pierre «Pit» Masson, figure importante appartenant à une famille qui a habité l’île pendant quatre générations.

Rappelons que quatre circuits sont proposés: L’Irlande en héritage, Terre d’accueil, terre d’espoir, Des croyances à la science et La vie à Saint-Luc-de-la-Grosse-île.

Fêtes et musique

À Montmagny, l’été se déclinera en musique et en festivités avec l’été «show», le Festibière en juillet et le Carrefour mondial de l’accordéon du 29 août au 2 septembre. À cela s’ajoute le Bière & BBQ en août à Berthier-sur-Mer. L’été sera aussi prodigue côté bouffe avec de nouvelles saveurs à découvrir à Berthier-sur-Mer, au Marché public de Montmagny ainsi qu’à Cap-Saint-Ignace.

Au chapitre des activités inédites, mentionnons l’exposition sur l’histoire de la fonderie A. Bélanger à la Maison Taché et l’arrivée d’une seconde Goutte d’Ô au camping Pointe-aux-Oies.

Le Parc des Appalaches

Quant aux amoureux du plein air, ils prendront la route du sud à destination du Parc des Appalaches. La Luna Caballera sera de retour avec son spectacle «Le Cueilleur d’arbres» au coeur de la forêt de Notre-Dame-du-Rosaire. Pour la détente, les touristes prendront le chemin d’Esker Nature et pour les dégustations celui du Bistreau d’érable à Sainte-Lucie-de-Beauregard.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de