Lefebvre coule le Collège français

Lefebvre coule le Collège français

Félix-Antoine Leblond, un gros week-end en perspective

Le 2e filet d’Olivier Lefebvre lors d’un avantage numérique en milieu de 3e période a permis à l’Everest de la Côte-du-Sud de remporter une belle victoire de 5 à 4 contre le Collège français de Longueuil, une équipe qui subissait seulement sa 8e défaite cette saison.

Dès la mise au jeu initiale, les joueurs de l’entraîneur Simon Olivier avaient saisi le message d’effectuer un départ canon, marquant à deux reprises lors des trois premières  minutes de jeu. Le coach avait gardé un goût amer de la cuisante défaite encaissée deux jours plus tôt contre les Panthères de Saint-Jérôme, 6 à 0, lors d’une randonnée dans les Laurentides.

Pour revenir au match, le Collège français a réussi à niveler la marque à la suite de revirements coûteux en zone défensive. L’Everest a repris les devants à la 17e minute mais huit secondes plus tard, un autre revirement remettait le match à égalité pour clore le premier engagement.

La 2e période fut disputée à un train d’enfer et seul Ludovic Karsh, de Longueuil, a réussi à déjouer Félix-Antoine Leblond, solide devant les 13 tirs dirigés vers lui. Le gardien de 20 ans de La Pocatière n’a eu aucune chance sur ce jeu électrisant menant au but, un échange de toute beauté.

À la 6e minute du 3e engagement, Ryan Massicotte a récupéré une rondelle libre devant le filet pour ramener la marque 4 à 4 puis Lefebvre, l’étoile du match, a enfilé l’aiguille en avantage numérique pour mener l’Everest à la victoire.

Il s’agissait d’ailleurs  d’un 2e filet en avantage numérique au cours de cette soirée tandis que le désavantage numérique permettait un but au Collège français de s’inscrire au pointage. Maxime Charbonneau (1-1) et Mathieu Ferland (1-1) ont complété la marque pour les vainqueurs.

Cette victoire  goûtait aussi une saveur spéciale, considérant que la veille, Simon Olivier avait échappé la mise sous contrat d’Anthony Boucher, un centre des Sea Dogs de St-John, devenu joueur autonome à la suite de sa décision de quitter sa formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Boucher, originaire de Lévis, a choisi le Collège français comme destination afin de compléter sa carrière dans le hockey junior. Cette décision prend toute sa signification dans l’espoir qu’il entretient de s’aligner avec une équipe qui luttera pour les grands honneurs, en compagnie des Cobras de Terrebonne, de l’Inouk de Granby et des Titans de Princeville dans le carré d’as.

La venue de Boucher aurait servi à combler les pertes de Yan-Cédric Gaudreault, Xavier Labrecque et Samuel Dickner, pour Acadie Bathurst, Chicoutimi et Québec.

Match capital

L’Everest dispute un match capital aujourd’hui à 16 h contre les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon. Côte-du-Sud se retrouve en 7e position avec 37 points en 36 joutes alors que Valleyfield en a 36 en 34, Montréal-Est 33 en 33 et Saint-Gabriel 29 en 32.

Demain, Valleyfield se mesure à Montréal-Est alors que Chambly, au 6e rang, affrontera Valleyfield jeudi. Vendredi, l’Everest visitera Montréal-Est. Toutes ces parties prennent donc une importance significative quant au classement final.