Les citoyens près de la future résidence Réhab déposent une pétition

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Les citoyens près de la future résidence Réhab déposent une pétition
Dépôt de la pétition au conseil municipal le 9 mai dernier. (Capture d’écran/Ville de Montmagny)

Lors de la dernière séance du conseil municipal de la Ville de Montmagny le 9 mai, le regroupement de citoyens près de la nouvelle résidence de l’organisme Réhab sur la rue Samuel-Caron, alors représenté par Annick St-Hilaire, a déposé une pétition contre cette dernière. Elle aurait été signée par 392 personnes.

La pétition déposée s’adresse à la Ville de Montmagny. Elle est intitulée « Pétition contre l’implantation d’une ressource intermédiaire au 112, rue Samuel-Caron, Montmagny ».

Selon le libellé, plusieurs raisons ont poussé les citoyens à lancer une telle pétition. Ils désirent préserver la quiétude actuelle de leur quartier et conserver un zonage résidentiel, soit des habitations unifamiliales, en rangées, bi-familiales et jumelées. Ils souhaitent aussi garder le quartier sécuritaire pour les enfants qui y habitent et pour ceux qui fréquentent les deux garderies dans le secteur ou celles avoisinantes. Ils citent également la clientèle cible de l’organisme et l’incertitude par rapport à celle-ci dans les prochaines années. Ils déplorent aussi l’implantation du projet sans consultation publique et le début des travaux sans permis valide.

Rappelons que lors de la séance d’information citoyenne organisée par la Ville avec un intervenant du CISSS de Chaudière-Appalaches et de Réhab le 5 mai dernier, les résidents du secteur avaient fait part d’une crainte vis-à-vis la clientèle qui pourrait être hébergée par Réhab à Montmagny. Bien que l’organisme et le CISSS ont fait mention qu’elle serait composée de gens qui n’ont pas de démêlé avec la justice ou de problèmes de comportement grave, cette clientèle est tout de même incluse dans l’appel d’offres du CISSS de Chaudière-Appalaches concernant ce projet. La directrice générale de Réhab, Michelle Michaud, avait aussi admis lors de cette rencontre avoir oublié de demander le permis de construction en temps pour le début des travaux.

Avec cette pétition, les citoyens demandent à la Ville de Montmagny de localiser la ressource dans un autre secteur de la Ville et d’interdire le début des opérations en mai 2022. Ils souhaitent aussi que la Ville les soutienne dans leurs demandes et qu’elle maintienne le zonage résidentiel de leur quartier.

Les citoyens ont donné l’autorisation au directeur général de la Ville, Félix Michaud, de transmettre le document au CISSS de Chaudière-Appalaches et à l’organisme Réhab.

Lors de la séance du conseil, l’idée de la conseillère Mireille Thibault a été retenue, ainsi un groupe de travail sera formé afin de faire avancer le dossier. Il sera composé de quelques représentants des citoyens et du conseil municipal.

En date du 16 mai à 12 h, le contrat entre Réhab et le CISSS de Chaudière-Appalaches serait toujours en attente de conclusion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires