«Organismes artistiquement modifiés»

Journal L'Oie blanche
«Organismes artistiquement modifiés»

Le Musée québécois de l’agriculture et de l’alimentation de La Pocatière présente l’exposition «Curiosités potagères. Du caché à l’exubérance. Volet 1» de Fernande Forest. Ce titre qualifie bien cette exposition et la méthode utilisée par la photographe pour révéler au regard des visiteurs ce qu’ils ne peuvent voir à l’oeil nu. Orientant ses recherches sur les semences potagères, en particulier les variétés anciennes, l’artiste rétablit le lien avec la plus ancienne forme de collaboration de l’humain avec la nature. Microscope et numériseur à la main, elle dévoile un monde minuscule prêt à passer de la dormance à l’exubérance. Plus que des photographies scientifiques, ses «organismes artistiquement modifiés» sont des oeuvres d’art présentées au visiteur qui verra dorénavant ses semences potagères d’un autre oeil. Selon Hubert Reeves, ce que les artistes peuvent faire pour aider la protection de la planète est d’en montrer la beauté et Mme Forest remplit pleinement cette mission. L’exposition durera jusqu’au 30 septembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de