Place des Migrations: coût du projet 3,1M$ dont 1,5M$ à investir en 2020

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
Place des Migrations: coût du projet 3,1M$ dont 1,5M$ à investir en 2020
Une vue de l'arrière du futur pavillon multifonctionnel.

La Ville de Montmagny affirme avoir trouvé la vocation convenant à place des Migrations, un secteur volontairement réservé à la population et aux visiteurs pour donner un accès au fleuve.

Le 22 novembre dernier, elle a levé le voile sur les coûts du projet dont on parle déjà depuis un bon moment. Celui-ci est estimé à 3 150 000$. Dans le budget d’immobilisations figure un montant de 1,5M$ qui sera engagé dans ce projet dès l’an prochain. Fait étonnant, le montage financier ne comprend aucune aide gouvernementale. Des demandes ont cependant été ou seront déposées prochainement auprès des gouvernements supérieurs, a-t-on indiqué.

Mais le plus surprenant, c’est que Montmagny ira de l’avant avec cette première phase du projet sans qu’il en coûte un sou aux contribuables en 2020. Il faut savoir que ce projet était dans les cartons de la Ville depuis longtemps, mentionne le directeur général, Félix Michaud. Ainsi, des sommes ont été prévues et, parmi les sources de financement possibles, figurent des plans de partenariat qui seront proposés à des entreprises.

À noter que le projet n’a pas été adopté à l’unanimité au conseil municipal, mais à la majorité. Autre élément à retenir: «La transformation du Centre des migrations en pavillon multifonctionnel ne compromet aucunement la concrétisation d’un éventuel projet d’envergure tel un complexe sportif» a répété M. Michaud.

Le pavillon multifonctionnel

Une autre vue de l’arrière de la bâtisse.

La première étape consiste à agrandir et à réaménager le Centre des migrations, appelé pour le moment pavillon multifonctionnel, pour y loger une salle de réception de 300 places (pouvant être séparée en trois sections) dotée d’une cuisine. Les entrées et le hall serviront à des réunions ou des cocktails. Le projet prévoit aussi des améliorations à la salle François-Prévost qui en a grand besoin, signale M. Michaud. De plus, un coin bistro, avec terrasse extérieure, sera donné en concession.

Parenthèse, il semble que l’appellation Place du 375e , en référence à la fête qui aura lieu en 2021 a été évacuée du tableau. Le nom définitif pourrait être celui d’une entreprise en commandite, selon ce qu’on a laissé entendre.

Pour les citoyens… et les touristes

La Ville insiste sur un point, ce projet est conçu d’abord et avant tout pour les citoyens, à travers les événements qui s’y tiendront. Néanmoins, elle escompte bien attirer le tourisme d’affaires et d’agrément dans cet environnement ouvert sur le fleuve.

Quant aux frais d’opération de ce pavillon multifonctionnel, ils s’élèveraient à 70 000$ par année. Toutefois, comme la Ville paye déjà 34 000$ dans son état actuel de désuétude, elle entend continuer à verser cette somme, mais elle compte réclamer un loyer de 36 000$ à l’organisation qui gèrera l’infrastructure.

D’autres phases restent à venir en ce qui concerne l’aménagement extérieur. Celles-ci seront échelonnées dans le temps. Toutefois, dès 2020, on inaugurera l’accès menant à une plage naturelle et au fleuve. Plus tard, il est question d’aménager deux sentiers pionniers, l’un ira rejoindre la piste cyclable et l’autre donnera accès aux battures.

Attirer les familles

Montmagny mise sur ce projet pour attirer la main-d’oeuvre et les familles. «Nous devons nous doter d’une identité qui nous est propre en misant sur nos richesses et notre unicité. C’est ce que le projet de place des Migrations permettra de faire» affirme le maire Rémy Langevin.

La suite des choses

Le lancement des soumissions pour la réalisation du projet est prévu en janvier. Selon l’échéancier avancé, on compte démarrer les travaux en mars. L’administration municipale souhaite que le chantier soit complété en novembre 2020.

Avant tout, l’avis de motion pour la signature du registre devrait être annoncé prochainement sur le site des avis publics de la ville. Selon les informations, le registre devrait être ouvert pour la population le 16 décembre prochain. Le nombre requis pour demander un référendum s’élève à 947 signatures.

La façade du bâtiment
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Soleil Recent comment authors
  S’abonner  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Soleil
Guest
Soleil

Pas de taxe supposée en 2020 mais en 2021 ils vont se reprendre ça c’est sûr