Plus de 420 000 $ pour les cours extérieures de deux écoles primaires

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Plus de 420 000 $ pour les cours extérieures de deux écoles primaires
Jean-Marc Jean, dg CSS Côte-du-Sud, Manon Chouinard, directrice et Marie-Eve Proulx, députée, entourés du comité de la cour d’école de Sainte-Perpétue.

Les écoles primaires de Sainte-Perpétue et de Saint-Marcel recevront au total 420 663 $ pour leurs projets de revitalisation de leurs cours extérieures. La députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce aujourd’hui devant les enfants, leurs parents et le personnel des écoles.

Via le Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur (PSISRSES), l’école des Hauts sommets de Sainte-Perpétue recevra un montant de 300 882 $ pour son projet de réaménagement des terrains, modules et zones de jeux. L’école primaire de Saint-Marcel, quant à elle, recevra 119 780 $ pour la revitalisation de la cour extérieure.

L’annonce s’est faite devant tous les élèves.

Le directeur général du Centre de service scolaire de Côte-du-Sud, Jean-Marc Jean mentionne que même si les infrastructures appartiendront à son institution, il s’agit d’une très bonne nouvelle pour la communauté, car tous les jeunes de la région pourront en bénéficier.

Des projets soutenus par la communauté

Les projets sélectionnés par le PSIRSES devaient faire preuve d’un bon appui de la communauté afin d’augmenter leurs chances de se démarquer.

Depuis 2019, un comité met la main à la pâte afin d’offrir aux enfants des infrastructures de meilleure qualité. Plusieurs heures ont été investies par le personnel, les parents et les élèves afin d’organiser plusieurs activités de financement. Une vente de pain, un marché de Noël, une vente de pâté, un souper spaghetti et un livre de recettes ne sont que quelques exemples de tous les efforts de financement qui ont été faits. La directrice, Mme Manon Chouinard, reconnait que l’arrivée de la pandémie a rendu plus difficile l’organisation des activités, mais que de nombreuses personnes ont tout de même choisi de s’impliquer. L’école primaire des Hauts sommets a amassé 165 000 $ pour le projet.

La cour actuelle à Sainte-Perpétue.

L’école primaire de Saint-Marcel a aussi reçu beaucoup de support de la communauté. Elle a amassé environ 97 000 $ par ses efforts de financement.

L’aide financière annoncée par le gouvernement du Québec viendra bonifier les montants amassés par les institutions scolaires. La directrice des écoles mentionne que les comités prendront l’été afin d’explorer de nouvelles options pour les projets maintenant que le budget est plus grand. Les travaux pourraient donc commencer au printemps 2023 et les nouvelles cours pourraient être inaugurées pour l’été 2023.

Lors de l’annonce à Saint-Marcel. (photo de courtoisie)

Un programme convoité

La député Marie-Eve Proulx explique de nombreuses demandes ont été déposées par les écoles du Québec dans le programme PSISRSES. Le gouvernement a donc dû refuser environ 68 % des projets qui ont été soumis. Elle se dit donc très heureuse que plusieurs projets dans son comté aient été sélectionnés. Elle mentionne que cela est la preuve que les projets des écoles sélectionnées sont bien pilotés et qu’ils ont un fort appui de la communauté.

Quatre projets auraient été sélectionnés en Côte-du-Sud. Pour le moment, seuls ceux de Sainte-Perpétue et de Saint-Marcel sont connus. Une autre annonce devrait suivre cette semaine pour annoncer les deux autres subventions qui seront remises dans la région.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires