Plus de 5 500 signatures contre le règlement contrôlant les activités bruyantes à Montmagny

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Plus de 5 500 signatures contre le règlement contrôlant les activités bruyantes à Montmagny
Image prise lors d’une activité de la saison 2021 de l’Autodrome de Montmagny. (crédit : Autodrome de Montmagny)

La Ville de Montmagny avait proposé un projet de règlement sur les activités récréatives extérieures reconnues bruyantes, dont celles de l’Autodrome de Montmagny. En réponse à cela, une pétition fut lancée en ligne par une citoyenne de la Ville de Montmagny sur le site change.org. En date de vendredi le 25 février 15 h 30, elle avait plus de 5 600 signatures.

Geneviève Proulx est celle qui a démarré la pétition le 23 février vers 16 h. Résidente de Montmagny, elle dit être elle-même propriétaire d’une maison dans les environs de l’Autodrome. Elle n’est pas propriétaire de l’organisation, mais plutôt une amatrice de course.

Sa motivation pour avoir lancé cette pétition est son inquiétude que les gens qui font présentement de la course à l’Autodrome décident d’en faire dans les rues s’ils n’ont plus accès à la piste de course. Elle croit qu’il est important que ces amateurs aient un endroit sécuritaire pour eux afin de vivre leur passion, mais également sécuritaire pour les autres citoyens de la Ville.

Elle affirme aussi que l’Autodrome semble générer beaucoup de retombées économiques pour Montmagny, car elle croise elle-même des touristes de Québec ou de Montréal qui se rendent au restaurant où elle travaille lorsque l’endroit tient des événements. Elle est aussi d’avis que, comme il s’agit d’une activité saisonnière, il est normal que la piste de course soit beaucoup utilisée l’été.

La pétition demande que la Ville revoie à la baisse le projet de règlement proposé, mais Mme Proulx ne mentionne pas un point en particulier qu’elle souhaiterait voir amender.

La réponse de la Ville

La maire de la Ville, M. Marc Laurin, affirme être au courant que cette pétition circule présentement sur le web.

Il maintient que la Ville travaille avec l’Autodrome et les citoyens concernés pour ce projet de règlement. M. Laurin affirme qu’il n’est aucunement question de faire fermer l’Autodrome. La Ville chercherait simplement un terrain d’entente entre tous les partis. Il ajoute que ce règlement cherche surtout à créer de la prévisibilité. De cette façon, les gens qui exploite l’Autodrome pourront le faire à des moments prévus et les citoyens des environs sauront lors de quelles soirées il y aura du bruit.

L’Autodrome de Montmagny est la seule au Québec à ne pas avoir de règlement de ce genre et M. Laurin croit qu’il est normal que la Ville en fasse un.

Le maire rappelle que ce dossier reviendra à l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil le 28 février et que le nouveau projet de règlement y sera présenté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires