Reconversion d’église: la Corporation entre ciel et marée et la Fabrique se jumellent

Journal L'Oie Blanche
Reconversion d’église: la Corporation entre ciel et marée et la Fabrique se jumellent
Photo prise lors de la séance d’information (Crédit: la Fabrique)

La Fabrique et le comité de réflexion de l’église de Saint-Pierre-du-Sud ont convié la communauté à une séance d’information publique, le dimanche le 20 novembre dernier, afin de présenter le rapport de l’étude de faisabilité de reconversion de l’église. Le projet présenté par le comité de réflexion est un mariage entre La Corporation entre ciel et marée et la fabrique pour l’utilisation de la sacristie.

L’organisme, qui a pour mission la vulgarisation scientifique, souhaite mettre en place son premier pied à terre à Saint-Pierre-dela-Rivière-du-Sud, et ce, afin d’offrir des ateliers scientifiques ludiques pour les jeunes, les familles et les touristes. L’astronomie et l’environnement seront les principaux thèmes traités. La Corporation entre ciel et marée prévoit utiliser l’espace de manière à ce que les activités n’affectent pas l’ensemble des composantes architecturales du lieu, étant donné sa valeur patrimoniale.

Rappelons que depuis 2019, la fabrique et le comité de réflexion travaillent sur la planification de la requalification de ce bâtiment patrimonial classé, afin de lui trouver une vocation additionnelle. Cette étude a été réalisée par la firme de Mme Marie-Josée Deschênes, architecte.

Le contexte québécois actuel avec le déclin de la pratique de la religion implique que les fabriques doivent user de créativité pour trouver des moyens d’assurer l’avenir du bâtiment dont elles ont la responsabilité et qui représente souvent le cœur de l’ensemble des communautés québécoises.

Pour conclure cette rencontre, les citoyens ont pu s’exprimer sur le projet proposé. Selon les organisateurs, l’ensemble des commentaires ont été positifs sur le projet de l’utilisation future de la sacristie par la Corporation entre ciel et marée.

Le tout a été rendu possible grâce à un soutien financier de la part du Conseil du patrimoine religieux du Québec. Celui-ci a été octroyé à la municipalité et à la fabrique en vertu du programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux. Ce soutien provient du volet 1 s’intitulant Incubateur à projets de requalification.

Il est toujours possible de contacter la Fabrique en cas de questions ou de commentaires sur le projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires