Samuel Blais et la coupe Stanley: une marée humaine déferle sur Montmagny

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
Samuel Blais et la coupe Stanley: une marée humaine déferle sur Montmagny
Samuel Blais au départ du défilé.

Des milliers de personnes ont assisté au défilé de l’enfant chéri de Montmagny, Samuel Blais, tout souriant, qui, en ce 31juillet, soulevait la Coupe Stanley, devant une foule autant impressionnée qu’impressionnante.

Du monde, il en est venu des alentours, mais aussi de plus loin, comme Denis Mercier et sa femme Mado, un couple de Shawinigan qui ne voulait pas manquer ça.

Même d’Europe

Bernard Pouliot, à droite, en compagnie de son beau-frère et de son neveu qui habitent en Suisse.

Nous avons même rencontré un Européen et son fils, Tobias et Raphaël Pogorevc, qui demeurent dans une ville située près de Zurick en Suisse. «C’est un grand rêve pour nous aujourd’hui d’assister à une telle parade. Ça arrive une fois dans la vie» lance le père, qui a profité d’un séjour chez son beau-frère québécois, Bernard Pouliot, pour assister à l’événement.

Et d’Halifax

Le message d’un partisan venu d’Halifax.

Autre fait intéressant, au cours du défilé, un homme s’est approché pour exhiber une pancarte sur laquelle était inscrit le message suivant : «Je n’ai pas été aux deux de Crosby et celle de Marchand, mais je suis venu d’Halifax pour voir la parade du numéro 9».

Inspirant

Plus près de nous, Louis Dumais, un jeune de Saint-Pascal-de-Kamouraska, qui évolue pour l’Albatros de Rivière-du-Loup dans le Midget AAA, confie à quel point il trouve Samuel Blais inspirant. «Je l’ai suivi tout l’hiver» a déclaré ce jeune hockeyeur qui rêve lui-aussi de faire carrière dans le hockey professionnel.

Chose certaine, les Magnymontois et les visiteurs n’oublieront pas de sitôt cet événement historique.

Un aperçu de la foule au centre-ville.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de