Site de vaccination autonome à L’Oiselière

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Site de vaccination autonome à L’Oiselière
Les vaccins se font dans des cubicules.

Le Journal L’Oie Blanche a pu visiter le site autonome de l’hôtel L’Oiselière où se tiendra la vaccination de masse contre la COVID-19 dans les prochains mois. En raison de l’étendue du territoire, le CISSS de la région de Chaudière-Appalaches a dû s’ajuster en privilégiant quatre sites autonomes et six sites de proximité. La vaccination chez les 85 ans et plus a débuté aujourd’hui.

Les sites de vaccination de Montmagny, Lévis, Saint-Georges et Thetford disposent du matériel nécessaire  (les congélateurs, les doses de vaccin, etc.) directement sur les lieux. Mireille Gaudreault, relationniste au CISSS de Chaudière-Appalaches, précise que contrairement à Québec, Chaudière-Appalaches englobe un très large territoire regroupant 136 municipalités. Le CISSS a donc décidé de décentraliser la vaccination et l’approvisionnement pour diminuer le temps de déplacement et ravitaillement.

«Dans plusieurs établissements, tous les vaccins vont être à l’Hôpital et le matériel sera dans un entrepôt. Ici, on fait le choix d’avoir des centres complètement autonomes. Par exemple, depuis trois semaines, lorsqu’ils vaccinent dans les RPA (résidences privées pour aînés), ils viennent chercher ce dont ils ont besoin ici. De cette façon, ils diminuent le transport jusqu’à Lévis», énonce Mme Gaudreault .

Le CLSC de Saint-Jean-Port-Joli, site de proximité, offre quant à lui un nombre limité de rendez-vous. Le site a été implanté pour faciliter l’accès aux personnes plus vulnérables afin que leurs déplacements soient plus courts. Le nombre de doses exactes est envoyé au CLSC à partir du site autonome de Montmagny.

Les congélateurs où les vaccins sont entreposés.

Groupe visé

Le groupe cible actuellement s’adresse aux personnes de 85 ans et plus. Le CISSS sollicite les gens à aider les aînés à téléphoner ou prendre rendez-vous. À titre d’exemple, il faut considérer que pour certaines personnes âgées, la vaccination peut représenter une source anxiogène importante. D’ailleurs, un proche-aidant de 70 ans et plus peut se faire vacciner au même moment que la personne de 85 ans et plus qui l’accompagne.

«Ils vont offrir à la personne qui téléphone, si elle a un proche-aidant et si celui-ci correspond aux critères (70 ans et plus et proche aidant), il va avoir un rendez-vous. Sinon, il devra attendre dans la voiture comme à l’Urgence», explique Mme Gaudreault.

L’accompagnateur peut toutefois aider la personne âgée à entrer au lieu de vaccination, et ce, si elle éprouve des difficultés motrices, par exemple.

Le site détient de la fourniture qui est réapprovisionné à chaque deux semaines.

Déroulement du rendez-vous

Six vaccinateurs sont présents sur le site pour vacciner un total de 12 personnes par heure. La capacité de personnes qui peuvent être vaccinées par jour se chiffre à 600 personnes.

«En arrivant, la personne est invitée à présenter sa carte d’assurance maladie. L’agente administrative va par la suite remettre une feuille d’effets secondaires. Elle sera ensuite dirigée vers une aide de service dans un des différents cubicules. L’infirmière va par la suite se déplacer de cubicule à cubicule», précise Clémence Ouellet, chef de programme de vaccination à haut débit. Il n’y a pas de salle d’attente. Les gens sont donc invités à se rendre à l’heure prévue du rendez-vous.

Le CISSS est encore à la recherche de vaccinateurs additionnels pour la campagne de vaccination. Ceux intéressés peuvent s’inscrire sur le site JeContribue.

Pour prendre rendez-vous pour le vaccin, il est possible de le faire en ligne ( www.quebec.ca/vaccincovid) ou par téléphone (1 877-644-4545)

Les personnes vaccinées sont invitées à présenter leur carte d’assurance maladie à l’entrée.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires