Un échange socioprofessionnel France-Québec à Montmagny

Journal L'Oie Blanche
Un échange socioprofessionnel France-Québec à Montmagny
Les jeunes qui participent à l'échange. (Photo de courtoisie)

Fraîchement arrivés de l’ouest de la France, plus précisément au Pays de Nay, cinq jeunes Français vivront jusqu’au 5 juin prochain un stage exploratoire dans plusieurs entreprises de la région grâce à un échange socioprofessionnel organisé par la MRC de Montmagny et le Carrefour Jeunesse Emploi.

Les cinq jeunes découvriront également les informations offertes au CFP L’Envolée et au Centre d’études collégiales de Montmagny. Le tout sera jumelé avec cinq jeunes de la région. L’objectif est de permettre aux jeunes en difficulté d’insertion professionnelle des deux pays de découvrir les opportunités qui s’offrent à eux afin de les inciter à réintégrer le marché de l’emploi ou d’intégrer une formation professionnalisante.

Il s’agit également d’une autre façon afin d’aider les entreprises de la région à pallier le manque de main-d’œuvre locale en leur offrant l’opportunité de recruter autant à l’international qu’au niveau local. Les jeunes iront dans des entreprises sélectionnées correspondant à des secteurs d’activités dans lesquels les jeunes se voient potentiellement évoluer.

Dès le 5 juin, ce sera au tour des cinq Québécois et de leurs deux accompagnateurs de se rendre en France pour effectuer un séjour exploratoire professionnalisant au Pays de Nay, et ce, jusqu’au 17 juin.

Une première délégation québécoise composée de Madame Jocelyne Caron, préfet de la MRC de Montmagny et deux représentants du CFP L’Envolée, partira le 5 juin prochain. S’ajouteront à la cohorte le directeur du FABLAB Montmagny, Monsieur Mathias Berlinger et une conseillère déléguée, Madame Chantal Côté, à compter du 12 juin afin de renforcer les liens de partenariat qui unissent les deux territoires et effectuer un véritable échange de compétences à plusieurs niveaux.

Rappelons que la MRC de Montmagny a entrepris un virage international en 2019, afin de donner suite à la mission d’échange de 2018 avec la CCPN, par le biais de partenariat pour la venue de neuf stagiaires français qui ont occupé des emplois de trois à six mois.  La MRC souhaite également positionner la région auprès de cinq autres pays ayant des ententes bilatérales avec le Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires