Alex Barré-Boulet connaissait une autre bonne saison

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Alex Barré-Boulet connaissait une autre bonne saison
Alex Barré-Boulet lors d’un passage à nos bureaux.

À sa deuxième année avec le Crunch de Syracuse dans la Ligue américaine de hockey, Alex Barré-Boulet (#12) connaissait une autre bonne saison. En 60 parties, il a enregistré 27 buts et 29 passes pour 56 points, en tête des marqueurs de sa formation et au… 5e rang de toute la ligue qui compte 31 clubs. Le numéro #12 évoluait sur le premier trio avec Mathieu Joseph, un autre Québécois, et Ross Colton, un Américain.

Mais le Crunch et le jeune Magnymontois ont aussi frappé un mur quand le CODID-19 a interrompu leur saison. Après avoir espéré une éventuelle reprise pendant deux semaines dans l’entourage de l’équipe, Barré-Boulet est revenu au Québec, plus précisément à Saint-Étienne-de-Lauzon où il a loué un condo et continue de s’entraîner.

Avec 69 points en 62 rencontres, le Crunch occupait la 5e place de la Division Nord et se battait pour une place dans les séries éliminatoires.

Contrat de trois ans

Barré-Boulet complète présentement la deuxième année d’un contrat de trois ans avec le Crunch, club-école du Lightning de Tampa Bay dans la Ligue nationale de hockey. À la fin de l’été, il doit participer au camp d’entraînement du Lightning: «J’ai connu deux bonnes saison à Syracuse. Si je travaille fort et si j’ai un bon camp, on sait jamais ce qui peut arriver» de conclure le principal intéressé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de