Élection à Saint-Omer: Lauréat Fortin veut dynamiser son village

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Élection à Saint-Omer: Lauréat Fortin veut dynamiser son village
M. Lauréat Fortin.

De retour dans son village natal après une carrière d’homme d’affaires à Montréal, M. Lauréat Fortin, aujourd’hui retraité, a décidé de briguer les suffrages à la mairie de Saint-Omer à la suite de la démission de M. Clément Fortin. Il a décidé de faire le saut après avoir été sollicité par quatre conseillers et des citoyens.

De façon globale, M. Fortin veut assurer la croissance de son village en renforçant l’économie locale et en défendant les familles de sa communauté: «J’aime ma municipalité. Je veux établir un environnement sain et dynamique pour donner une excellente qualité de vie à nos résidants».

Plus précisément, outre la volonté ferme de mettre de l’ordre dans le déroulement des séances du conseil, M. Fortin veut consolider les liens entre élus, rétablir la confiance des citoyens, impliquer les conseillers dans les dossiers et améliorer la communication entre résidents et édiles municipaux: «Nous ferons les ajustements nécessaires au fur et à mesure».

Se définissant comme une personne d’équipe, le principal intéressé mise sur le respect pour parvenir à ses fins. Mais il se fie également à son expérience de 40 ans dans le monde des affaires où il a fondé sa propre entreprise: «Dans le commerce de détail, j’ai occupé plusieurs postes de direction et fait de la planification stratégique pour plusieurs organisation de renom comme Rona, Canadian Tire et Zellers».

«Quand les médecins m’ont diagnostiqué un cancer, j’ai décidé de liquider ma compagnie et revenir ici, où il fait bon vivre. Aujourd’hui, ma santé va bien» précise-t-il.

Depuis son retour à Saint-Omer, M. Fortin s’est impliqué dans son milieu, entre autres dans la Fabrique locale, dont il est le président, le comité des loisirs et l’organisation de soirées de danse: «Ma présence assidue aux réunions du conseil témoigne aussi de mon intérêt pour les affaires municipales» de dire celui qui mise sur la nature pour vendre sa localité.

Fusion

Une fusion avec Saint-Pamphile? S’il demeure très ouvert à des ententes de services pour améliorer la qualité de vie de ses concitoyens, M. Fortin estime que sa municipalité peut continuer à s’autogérer, surtout qu’elle se trouve en bonne santé financière.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de