Faut-il aller taper du pied à la mairie? -Gilles Coulombe

Marie-Ève Picard
Faut-il aller taper du pied à la mairie? -Gilles Coulombe
Gilles Coulombe.

« Je ne sais pas pourquoi la Ville s’entête à pousser des projets qui n’apporteront pas de monde à Montmagny! On est beaucoup d’entreprises en fin de carrière, on vieillit tous et il faut amener du sang neuf! Ça fait 40 ans qu’on est 11 000 de population… belle amélioration! À la différence qu’en 1980, il y avait 10 employés à la Ville mais maintenant ils sont 80. On génère des taxes, mais on n’amène pas de monde et les jeunes s’en vont tous travailler à l’extérieur. Il y a des grosses questions à se poser! C’est pour ça que notre président s’implique en notre nom, les 240 entreprises d’ici et même plus! S’il faut aller taper du pied devant la mairie, bien on va se mettre en nombre massif si on le décide! Si les cultivateurs barrent les rues, les industriels et entreprises sont capables eux-aussi!  Premièrement, c’est tous des gens, monsieur et madame tout le monde, qui sont à la fonction publique, à notre bureau à la mairie. Au lieu de prendre notre retraite, on va aller les prendre les places! Ils vont voir qu’une gestion par des gens d’affaires, c’est différent. Un seul des conseillers a déjà été en affaires… et ils sont tous contre lui! C’est pas difficile à gérer l’argent des autres…! Les gens d’affaires sont capables de grandes choses, comme avec L’IRM… Mais c’est notre ville, notre parc industriel. Qu’ils arrêtent de faire des folies avec notre argent! »

– Gilles Coulombe

Frédéric Ouellet.

« Je suis dépassée par la situation! On émet notre opinion dans une démocratie. Je pense simplement que ce n’est pas le bon projet au bon moment. On a besoin de nouvelles personnes à Montmagny. Nos employés s’installent à Beaumont, à St-Michel et Lévis. Il y a une raison! Ça prend des infrastructures pour attirer ces gens là. La montée au bouclier de la Ville, je ne la comprends pas! Les citoyens disent clairement que ce n’est pas l’orientation principale qu’ils veulent prendre. Mais pourtant, le maire a été élu pour les écouter dans le fond. Oui il doit prendre certaines décisions mais pourquoi faire la sourde oreille devant tous ces gens? En tant qu’entrepreneur, ici on le fait nous-même avec nos employés! On les consulte, on les considère. C’est ce qui fait la différence entre un leader et un décideur. Notre président Frédéric Corriveau fait un super travail pour représenter les entreprises d’ici et on l’a dit clairement: on veut un référendum sur ce projet. Qu’est-ce que nos employés, notre population veut réellement pour rester et s’établir à Montmagny? On vit quotidiennement avec le manque de main d’oeuvre! Cet automne ça été terrible ici (OK Pneu André Ouellet). Nous n’avons pu fonctionner à plein régime (5 portes) que pendant 2 semaines cet automne. Nos délais de rendez-vous on dû monter jusqu’à trois semaines!

Les entrepreneurs sont constamment sollicités pour commanditer toutes sortes d’évènements. On contribue sans arrêt à la vitalité du milieu et ça nous fait plaisir. Dans ce projet, la Ville mise beaucoup sur le financement du milieu des affaires pour ce pavillon… Mais est-ce que la réponse des entreprises sera favorable si elle n’a pas tenu compte de notre opinion? »

– Frédéric Ouellet

 

Francis Fréchette.

« J’ai appuyé notre président afin qu’il sonde les entrepreneurs et ils ont majoritairement demandé un référendum. C’est important de s’assurer que les gens puissent s’exprimer et je trouve déplorable que la Ville ne tienne pas compte de l’opinion publique!

Ce qui me renverse, c’est qu’il y a un an précisément, j’ai fait un discours très rassembleur à la Chambre de commerce de Montmagny. J’ai souligné que le jour où les gens d’affaires allaient se tenir debout et prendre position, tous ensemble, des avancés extraordinaires seront alors possibles pour notre ville et notre économie. Enfin, c’est exactement ce qui se passe présentement et on n’est pas écouté! Le pire, c’est qu’après mon discours, le maire Rémy Langevin est accouru pour me serrer la main: » Francis, c’est justement ce que notre ville a besoin!« , m’a t-il félicité.

La Chambre de commerce prend enfin position et se tient debout et tout part en vrille!? Plusieurs racontars sont venus à mes oreilles et j’ose espérer que ce n’est pas vrai! Plusieurs personnes m’ont affirmé s’être fait dire des gens de l’administration d’enlever des posts d’opinion contraire au projet sur les réseaux sociaux et d’autres se seraient fait avertir de ne pas signer le registre… et lorsque j’entends le maire qui affirme « avoir de la mémoire« …. Je suis perturbé et j’espère vraiment que tout ça n’est pas réel car on ne peut pas faire ça! Ce projet n’est pas une dictature! Se faire bouder parce qu’on a une opinion divergente, c’est un sérieux problème! Il va falloir que ça change parce qu’on veut que la ville avance! J’avais une très bonne relation avec la Ville de par mes implications avec les Enfants d’coeur entres autres et je ne veux pas perdre ce qu’on a bâti… »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de