Julien Hébert veut continuer avec le Drakkar

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Julien Hébert veut continuer avec le Drakkar
Julien Hébert.

De retour chez ses parents à Cap-Saint-Ignace à cause du COVID-19, Julien Hébert avait débuté la saison avec les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey Midget AAA du Québec avant de débarquer à Baie-Comeau le 1er janvier pour un essai d’une semaine avec le Drakkar. Finalement, il a si bien fait que la direction de l’équipe de la Ligue junior majeur avait décidé de le garder pour le reste de la saison.

Le jeune homme de 16 ans s’est retrouvé à Baie-Comeau parce que les Wildcats de Moncton, à qui il appartenait dans la LHJMQ, l’ont échangé au Drakkar. En 18 matchs dans le circuit Courteau, le joueur de centre ou l’ailer de presque 6 pieds et 175 livres a réussi 1 but et 3 aides.

Suivant un programme maison préparé par un spécialiste, Julien s’entraîne cinq jours par semaine en prévision de la prochaine saison avec le Drakkar. À 16 ans, il peut encore jouer quatre ans dans le junior majeur.

Sur le plan scolaire, il suit présentement des cours à distance.

Forte représentation

La région de Montmagny-L’Islet n’a jamais été si bien représentée dans les hautes sphères du hockey avec quatre joueurs dans le junior majeur et deux chez les professionnels.

Dans la LHJMQ, Xavier Bourgault (Cataractes de Shawinigan), de L’Islet, et les jumeaux Coulombe de Montmagny, Antoine (Cataractes de Shawinigan) et Olivier (Titan d’Acadie-Bathurst) s’ajoutent à Julien Hébert (Drakkar de Baie-Comeau).

Chez les professionnels, Alex Barré-Boulet évolue depuis deux ans avec le Crunch de Syracuse dans la Ligue américaine de hockey et, non le moindre, Samuel Blais a gagné la coupe Stanley avec St-Louis l’an dernier et porte toujours les couleurs des Blues.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de