Les golfeurs sont au rendez-vous

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Les golfeurs sont au rendez-vous
Le Golf Trois-Saumons.

Retardée à cause de la COVID-19, la saison de golf 2020 inquiétait les dirigeants des quatre clubs qui se trouvent sur le territoire de votre journal L’Oie blanche. Mais après quelques semaines d’activité, la belle température aidant, trois d’entre eux, Montmagny, Saint-Jean-Port-Joli et Saint-Michel, affichent une augmentation de leur clientèle par rapport à l’an dernier.

À Montmagny, Christian Dionne, directeur général du club, parle d’une hausse de 10% à 15% du nombre de golfeurs: «Nous recevons plus de 200 golfeurs par jour. Pendant les vacances de la construction, la feuille des départs est remplie à pleine capacité. Nous avons aussi plus de juniors, cela sans aucune publicité. Des gens qui ne jouaient plus recommencent à le faire. Donc, pour l’instant, c’est stable et encourageant» lance-t-il.

À Trois-Saumons, le directeur général Dan Pou estime la hausse de l’achalandage entre 5% à 8%. Le nombre de membres a grimpé de 105 à 142, soit une majoration de presque 33%, et les juniors sont au rendez-vous: «Nous connaissons une très bonne saison. Le terrain est beau et je m’assure que les gens sont bien accueillis. L’accueil, c’est très important, surtout dans une destination touristique comme Saint-Jean-Port-Joli» explique-t-il.

On pourrait faire un copier/coller pour Saint-Michel où on enregistre une augmentation de 10% à 15% de la clientèle et de 10% du nombre de membre: «C’est au-delà de nos espérances. Certains jours, nous recevons de 250 à 270 joueurs» affirme M. Éric Sylvain, directeur général.

Le son de cloche diffère à Saint-Pamphile où Kevin St-Laurent, le professionnel du club, appréhendait la saison: «Le terrain est très beau, mais les personnes âgées craignent de venir jouer. Des jeunes de 30, 40 ans ont commencé à jouer, mais il n’y en a pas assez pour combler l’absence des personnes plus âgées. Toutefois, nous avons ouvert le restaurant du jeudi au dimanche et j’ai hâte de voir ce que ça va donner» explique-t-il.

Finances

Pour l’instant, l’aspect financier demeure un point d’interrogation pour tous. Jusqu’à présent, la saison est bonne, mais il reste encore plusieurs semaines: le rythme va-t-il se maintenir? Et surtout, l’absence de tournois importants se traduit par un important manque à gagner.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de