10 avril 2024

COVID-19: Les commerçants de Montmagny grandement affectés

Alors que Les Galeries Montmagny multiplient les mesures d'hygiène pour rassurer la clientèle, certains commerçants voient déjà un grand impact de la pandémie COVID-19 sur leur achalandage. Rencontrée en début d'après-midi, Isabelle Corriveau, gestionnaire de propriétés pour Plaza Reit, confirme l'annulation de toutes les activités prévues pour le prochain mois aux Galeries Montmagny, telles que la ferme de Pâques ou l'événement Perroquet pirate. " On est vraiment préoccupé par la situation. On prend ça une journée à la fois. Évidemment, notre priorité est d'optimiser le nettoyage des portes, des manèges pour enfants, des salles de bain, etc. On a des assainisseurs à toutes les entrées et on a invité les commerçants à nous emboîter le pas", confie Mme Corriveau. Concernant l'achalandage, la mauvaise température affecte également la situation. "Oui, il y a une petite baisse, mais c'est difficile de dire si c'est en raison des conditions météorologiques de cette semaine ou en raison de la pandémie. Les gens ne se privent pas nécessairement de sortir. Les épiceries, elles, ont une hausse d'achalandage. Ça dépend de l'endroit", explique-t-elle. Mario Boulet, du Sports Experts Montmagny, avoue qu'il s'attend à une baisse drastique des ventes et de la clientèle pour les prochaines semaines. "On va contrôler ce qui est en notre pouvoir comme la gestion d'horaire et de commandes afin de ne pas mettre le magasin en perte. Il faut dire aussi qu'on est entre deux saisons alors on est déjà dans une période plus tranquille. On va y aller au jour le jour", exprime le propriétaire.

Achalandage monstre à l'épicerie La situation dans les épiceries de la ville parle d'elle-même. La pénurie de papier hygiénique et de désinfectants est confirmée, tandis que l'achalandage est en continu. Les files d'attente aux caisses sont interminables et les tablettes se vident à vue d'oeil. L'agence de voyage débordée Les voyageurs de la région sont tout aussi inquiétés par la situation. L'agence Club Voyages Montmagny est débordée. "On gère un client à la fois. Pour l'instant, on s'occupe des voyages qui sont prévus pour la prochaine semaine. C'est certain que chaque grossiste a ses propres conditions d'annulation. Il y a beaucoup de gens qui optent pour le crédit voyage et vont se replanifier un voyage plus tard. Au moment où on se parle les frontières ne sont pas fermées, mais il faut penser au après. Est-ce que les gens ont les moyens d'être deux semaines en quarantaine à leur retour?", explique Julie Théberge de Club Voyages Montmagny.