16 avril 2024

La restauration du phare du Pilier de pierre est quasi complétée

Quand l’organisme Les Amis du Port-Joli est devenu gestionnaire du phare du Pilier de Pierre en 2008, le bâtiment se trouvait à l’abandon depuis 1960. Il n’y avait plus de portes, ni de fenêtres. Le gouvernement fédéral continuait d’assurer le bon fonctionnement de la lanterne et aurait remplacé le phare par un simple poteau quand sa structure aurait rendu l’âme. Mais c’était compter sans l’acharnement des Amis du Port-Joli qui, 12 ans plus tard, peuvent dire «mission accomplie: le phare est sauvé!». Après avoir refait le débarcadère qui donne accès au Pilier de pierre en 2019, les Amis du Port-Joli ont profité d’une subvention de 31 485$ de Parc Canada pour restaurer l’intérieur du phare cet été. Ils ont confié les travaux à l’entreprise Philippe Dubé Construction qui a engagé Peinture Loa comme sous-contractant. Parmi les nombreux travaux effectués, mentionnons le changement de deux grandes fenêtres fabriquées par Menuiserie Authentique et des deux portes extérieures, l’installation d’une prise électrique et d’une lumière à chacun des trois étages, la réfection des joints de la brique et la peinture des murs, des escaliers, de la galerie et de l’extérieur de la lanterne.

L’octroi de 31 485$ du gouvernement couvre la moitié des coûts prévus, soit approximativement 63 000$. Pour combler la différence, les Amis du Port-Joli peuvent compter sur une aide financière de 12 000$ de la Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli et de 5 000$ de la Caisse Desjardins du Nord de L'Islet. Ils pigeront à même leurs deniers pour payer les quelque 15 000$ restants. Et à tous ces chiffres s’ajoutent 385 heures de bénévolat effectué au cours de l’été. Les 63 000$ incluent la réfection des joints extérieurs du phare qui se fera à l’été 2021: «Mais dès maintenant, on peut dire que le phare est sauvé» de lancer M. Jean Parent, le président des Amis du Port-Joli. Un peu d’histoire Les Amis du Port-Joli travaillent depuis 2008 à la réfection du phare. En 2015, ils réussissent à le faire classer comme phare patrimonial canadien; et au mois de novembre de cette même année, ils en deviennent propriétaires. Colombarium L’idée a germé et fait son chemin: les Amis du Port-Joli concoctent présentement un projet de colombarium à l’intérieur du phare, mais on peut nous en dire plus pour le moment. À suivre!