Raynald Fortin et Gilbert Lavoie honorés à l’assemblée nationale

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Raynald Fortin et Gilbert Lavoie honorés à l’assemblée nationale
Raynald Fortin (2e à gauche), 74 ans, et Gilbert Lavoie (à droite), 60 ans, gagnaient récemment le Grand Défi des Glaces.

Canotiers depuis des décennies, Raynald Fortin, de Berthier-sur-Mer, et Gilbert Lavoie, de l’Isle-aux-Grues, feront l’objet d’une «déclaration du député» cette semaine à l’Assemblée nationale du Québec. M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud, leur rendra alors hommage pour leurs exploits, leur longévité et à titre de porteurs de traditions.

Participer à des courses de canot sur les glaces du Saint-Laurent représente tout un défi pour les athlètes, qu’ils soient âgés de 20, 30, voire 40 ans. Imaginez à 60 et 74 ans! Non seulement Raynald Fortin (74) et Gilbert Lavoie (60) le font-ils encore, mais ils gagnent en plus! Deux phénomènes!

M. Fortin a commencé à pratiquer le canot à glace en 1973 avec le capitaine Jean-Marc Lachance. Il a poursuivi au fil des ans avec Jacques Roy, originaire de l’Île-aux-Oies, Noël Gagné, Gilles Gagné, Léopold Gagné et Albert Lebel, de L’Isle-aux-Grues, sans oublier un certain Gilbert Lavoie: «Tous de bons canotiers» lance M. Fortin qu’on peut assurément classer dans la même catégorie.

M. Lavoie compte à son actif 42 participations à la course en canots à glace du Carnaval de Québec. Cet hiver, à l’âge de 60 ans et à sa 42e participation, il a gagné dans la catégorie sport avec ses coéquipiers Simon Fortin, Michel Fortin, Vincent Cordeau et…. Raynald Fortin, son capitaine de 74 ans. Faut le faire! «Je prends ça année après année, mais j’aimerais me rendre à 45 participations à la course en canots à glace du Carnaval de Québec» précise M. Lavoie.

ANECDOTES

En près d’un siècle de canot à glace, MM. Fortin et Lavoie pourraient raconter des anecdotes pendant des heures.

En janvier 1999, Mme Ginette Proulx dit à son mari, M. Fortin, qu’elle aimerait s’initier au canot à glace. Quinze jours plus tard, celui-ci lui annonce qu’il en a loué un pour aller faire un tour sur le Saint-Laurent. Oui, il avait bel et bien loué un canot, non pas pour une simple balade, mais pour faire la course du Carnaval de Québec! Toute une initiation pour Mme Proulx!

Lors d’un entraînement, M. Lavoie se retourne et constate que son capitaine Gilles Gagné ne se trouve plus dans le bateau. Rien à l’horizon. L’équipe revient sur ses pas et aperçoit M. Gagné couché à plat ventre sur une glace mince, bras et jambes écartés pour répartir le poids de son corps: «La glace était si mince qu’il n’osait pas bouger. Aujourd’hui, on raconte cette mésaventure en rigolant, mais je vous assure que personne n’en riait quand nous avons rebroussé chemin» se rappelle M. Lavoie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Richard Lavoie
Richard Lavoie
1 année

Ce sont nos héros sportifs populaires ces gens-là! Et des transmetteurs de tradition. Bravo!