Samuel Blais apporte la coupe Stanley à Montmagny

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Samuel Blais apporte la coupe Stanley à Montmagny
Tout au long de la parade, Sammy a soulevé la coupe à plusieurs reprises à la plus grande joie des partisans disséminés le long du parcours.

Samuel Blais a écrit une page d’histoire de sa ville natale, Montmagny, en y paradant avec la célèbre coupe Stanley le mercredi 31 juillet devant une foule estimée à quelque 5 000 personnes.

Parti de l’aréna, le défilé a emprunté l’avenue Saint-Brigitte avant de virer sur la Saint-Jean-Baptiste pour terminer sa course à Place Montel où la vedette des Blues de Saint-Louis s’est fait photographier, à côté de la coupe, avec de nombreux partisans. Des gens attendaient depuis 10h pour pouvoir se faire tirer le portrait en compagnie du #9 et la pluie, survenue en début d’après-midi, ne les a pas découragés.

Dans la partie plus protocolaire de l’événement, Mme Marie-Eve Proulx, député de Cote-du-Sud, et M. Rémy Langevin, le maire de Montmagny, ont souligné la grande fierté que la victoire de Samuel Blais en finale de la coupe Stanley a suscité chez les Magnymontois et les Sudcôtois. Mme Proulx a d’ailleurs annoncé à Sammy qu’il recevrait une invitation de l’Assemblée nationale.

Comme le défilé partait de l’aréna, Samuel a visité le stade où il a donné ses premiers coups de patin et joué pour les Alliés: «Dans l’aréna, je me suis rappelé beaucoup de souvenirs. J’ai été fier de porter le chandail des Alliés» a-t-il lancé à la foule réunie devant Place Montel.

Quand il a soulevé la coupe pour la première fois sur la glace du TD Garden dans le 7e match de la finale, Samuel a d’abord pensé à sa famille, entre autres à ses parents qui l’ont toujours soutenu.

Pour Sammy, l’esprit d’équipe passe avant tout, même avant les statistiques individuelles: «Chez les Blues, l’esprit d’équipe est très bon. C’est pour ça que nous avons gagné la coupe» a-t-il ajouté.

Un conseil pour les jeunes? Toujours le même: «Croire à ses rêves et ne pas lâcher» de conclure celui qui a survécu à un parcours atypique pour aller décrocher la coupe Stanley.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de