Simon Laboissonnière respecte le choix des électeurs

Simon Laboissonnière respecte le choix des électeurs

M. Simon Laboissonnière le soir de sa défaire.

Et v’lan pour les sondages! CAQ et PLQ devaient s’entredéchirer dans une lutte à finir à l’échelle provinciale et sur la Côte-du-Sud. Ouf!Comme plusieurs de ses collègues du Parti libéral, Simon Laboissonnière a essuyé toute une raclée lundi soir en ne récoltant que 21% des votes contre 53% pour la caquiste Marie-Ève Proulx.

Le jeune homme a tout de même fait preuve d’une grande dignité quand il s’est présenté devant quelques rares partisans regroupés à Saint-Pascal: «Le vrai sondage avait lieu ce soir. Il faut respecter la décision des électeurs: ils font toujours le bon choix» a-t-il lancé tout en félicitant la caquiste Marie-Ève Proulx pour sa victoire.

À savoir si ce vote pour la CAQ constituait un rejet du PLQ, M. Laboissonnière a précisé que son parti a été élu à maintes reprises par le peuple, comme c’est le cas cette fois-ci pour la CAQ: «Il y avait un désir de changement. Il y avait un pourcentage important d’indécis et ils ont parlé aujourd’hui: nous devons faire des constats et se réajuster tout en respectant leur décision».

M. Laboissonnière accepte le verdict avec le sentiment du devoir accompli: «Mon équipe a travaillé beaucoup derrière moi. Le résultat n’est pas là, mais ça fait partie de la politique. Les électeurs nous ont envoyé un message et il faut en prendre acte pour se repositionner dans quatre ans. Toutefois, j’ai appris que je suis chez nous partout sur la Côte-du-Sud» de conclure le jeune candidat libéral.