Aladin Legault d’Auteuil: un candidat qui a sillonné la planète

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
Aladin Legault d’Auteuil: un candidat qui a sillonné la planète
Le candidat libéral, Aladin Legault d'Auteuil,

Dans le cadre de la campagne électorale, nous vous présentons un portrait de chacun des quatre principaux candidats, par ordre alphabétique, à raison d’un par jour jusqu’au 16 octobre.

À n’en pas douter, le candidat libéral Aladin Legault d’Auteuil possède une vaste expérience dans le domaine du commerce international. À titre de délégué commercial, il a travaillé dans différents pays du monde au service des entreprises canadiennes désirant exporter. Sa dernière affectation était en République Dominicaine où il occupait la fonction d’ambassadeur par intérim. Il a aussi travaillé à Ottawa comme négociateur d’accord bilatéraux d’investissements principalement vers l’Afrique où le Canada possède un actif de 30 milliards de dollars.

Diane Gendron-L’Oie blanche

Né à L’Isle Verte, il a été élevé à Sainte-Épiphane, deux municipalités de la MRC de Rivière-du-Loup. D’entrée de jeu, M. Legault d’Auteuil dévoile d’où lui vient son prénom plutôt inusité. «Je suis né dans les années 70 pendant la période hippie. Mes parents étaient des originaux, des gens de leur temps qui vivaient ensemble et qui ont parti des entreprises» dit-il.

À 12 ans, il entreprend son secondaire dans un collège privé à Laval.

Le jeune homme ne manquait pas de cran. En effet, à 15 ans, il part étudier en Angleterre pour apprendre l’anglais. Un an plus tard, il revient au pays et termine son secondaire où il poursuit ses études supérieures. Entretemps, sa famille avait plié bagage pour la région montréalaise.

Dans la vie de tous les jours, M. Legault d’Auteuil se défini comme quelqu’un d’actif, qui aime travailler, voyager, passer du temps avec son garçon de 14 ans, profiter de la vie et qui aime les gens. Présentement, il habite à Rivière-du-Loup, mais il a aussi son domicile tout près d’Ottawa.

Ce qui le rend heureux

«La santé, car ça m’est arrivé parfois dans ma vie où la santé n’était pas au rendez-vous». «Après c’est d’avoir une vie active» souligne le candidat libéral qui aime être occupé.

Ce qui le rend triste

«Ce qui me rend triste, c’est de voir des enfants qui ne réalisent pas leur plein potentiel. Dans la vie, il y a aussi beaucoup de gens exclus pour toutes sortes de raisons. Je pense qu’on peut faire mieux pour aider les gens dans le besoin. Ici, il y a beaucoup de richesse et on ne sait pas toujours si notre voisin a de la difficulté» mentionne le candidat libéral.

Sa plus grande qualité, la persévérance et son plus grand défaut «j’ai de la misère à dire non, c’est aussi mon plus grand défi».

À la question du passetemps préféré, il répond au pluriel : la lecture, les vacances en famille, conduire (il a fait 90 000 km l’an dernier), les sports (natation, basketball).

Ce qu’il déteste le plus: être pris dans le trafic, de ne pas pouvoir utiliser mon temps de façon efficace.

Ce qui l’a motivé à entrer en politique : de voir des problèmes qui ne sont pas réglés dans la circonscription.

La cause la plus importante

La cause la plus importante pour lui, c’est celle des enfants. «Nos enfants, c’est ce que nous avons de plus précieux. On doit les aider pour qu’ils soient heureux».

Les priorités dans le comté

Les priorités : la connexion au cellulaire partout dans la circonscription. «Les fonds sont disponibles pour les communautés à l’extérieur des grandes villes. Je vais m’assurer d’aller chercher ces fonds» insiste M. Legault d’Auteuil. L’accès à Internet aussi, il faut qu’on soit branché au complet.

Une autre priorité, c’est la famille et les aînés, «depuis les deux dernières années, les montants ont été augmentés. «On parle de 600$ par mois pour deux enfants, ça fait une grosse différence». Dans la circonscription, au cours des deux dernières années, c’est 115M$ qui ont été versés seulement pour l’allocation aux enfants»l

Une autre priorité, c’est l’économie. «Je veux travailler avec les entreprises et les agriculteurs».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de