De retour sur ses deux jambes!

Photo de Kassandra Blouin
Par Kassandra Blouin
De retour sur ses deux jambes!

Rencontré en novembre dernier au Centre François-Charron où il séjournait à la suite d’un accident, Philippe Caron, 19 ans, a fait beaucoup de progrès depuis et a pu retrouver un semblant de vie normale.

Rappelons les faits. Le jeune homme avait pris sa voiture, à la suite d’un quart de travail aux Croisières Lachance à Berthier-sur-Mer, dans le but d’aller dormir puisque le cadran indiquait 2 heures du matin. À peine à deux kilomètres de son lit, il s’est endormi au volant et sa voiture a percuté un mur de brique. Il a subi une opération de sept heures au lendemain de l’accident. Sa lombaire 3 avait été cassée et déplacée, paralysant ainsi ses deux jambes. Après plusieurs mois de traitement au centre de réadaptation, Philippe avait recommencé à marcher sur de courtes distances à l’aide de béquilles.

De grands progrès

Depuis notre dernière rencontre, beaucoup de choses ont bougé dans la vie de Philippe. Il a d’abord quitté le centre de réadaptation de Québec, un peu avant le temps des fêtes, afin de prendre un mois pour se reposer et passer du temps avec sa famille. Depuis le début de 2019, il a repris la physiothérapie et l’ergothérapie, deux à trois fois par semaine, en externe dans un centre de Charny. Il dit avoir retrouvé à 80% ses capacités physiques: «J’ai recommencé à marcher, à patiner et tout récemment à courir. C’est très bien, compte tenu d’où je pars, mais ma jambe droite est encore faible. On travaille là-dessus et ça devrait revenir éventuellement».

Le jeune homme a repris les études avec seulement deux cours pour effectuer un retour progressif. Dès cet été, il déménagera à Québec pour intégrer le programme de gestion de commerce du Cégep Garneau. Ces temps libres sont plutôt occupés depuis quelques semaines puisqu’il prend part, pour une deuxième année, à l’organisation de l’événement SCHOOL’S OUT, une soirée de musique électronique qui aura lieu en juin à Montmagny.

Grande leçon de vie

Avec presqu’un an de recul, son accident et tout ce qui a suivi lui ont apporté beaucoup de maturité: «Ça changé ma vision de la vie. Je ne prends plus rien pour acquis: je ne me pense plus invincible non plus. Quand on est jeune surtout, on ne pense pas toujours à deux fois avant de faire quelque chose. Je fais plus attention maintenant» confie Philippe qui veut que son histoire serve de leçon aux autres.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de