Gérard Deltel prête main forte à Bernard Généreux

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
Gérard Deltel prête main forte à Bernard Généreux
Gérard Deltel a fait l’éloge de Bernard Généreux, lors de sa visite éclair à Montmagny, hier.

En cette fin de campagne, Gérard Deltel piquait une pointe jusqu’à Montmagny hier pour prêter main forte au député sortant et candidat Bernard Généreux dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.

Selon les sondages, la remontée du Bloc Québécois pourrait bien faire mal au Parti conservateur. Interrogé à ce sujet, M. Deltel : «J’ai rarement vu un type aussi bien accueilli partout dans son comté. Bernard connaît tout le monde. Il a fait un travail remarquable. C’est un homme de terrain, d’écoute et d’action» a-t-il noté.

Gérard Deltel enchaîne: «Les gens d’ici ont le choix d’agir pour vrai, en votant pour un parti qui ne contestera pas la Loi 21 (laïcité), qui réalisera le rapport d’impôt unique, qui donnera plus de pouvoir en immigration et qui s’est commis depuis deux ans pour le 3e lien : trois enjeux qui touchent les Québécois.

Sur la question énergétique Deltel affirme: «Nous achetons 28 millions de litre de pétrole par jour aux Etats-Unis. Pourquoi l’acheter ailleurs quant on l’a ici ?, insiste-t-il. Selon le Parti conservateur, le Canada doit viser l’autosuffisance énergétique, d’où l’importance du projet de corridor national de l’énergie, en répétant que le Québec y gagnerait en exportant son énergie électrique aux autres provinces.

Généreux confiant

Prenant la parole à son tour, Bernard Généreux a affirmé que les sondages ne reflètent pas ce qu’il vit sur le terrain. «Je considère avoir bien fait mon travail avec toute mon équipe. D’ailleurs, mes trois opposants ont tous dit que je suis un bon député» a-t-il remarqué.

Quoi qu’il en soit, la partie est loin d’être finie. Selon un sondage réalisé dans la circonscription, le conservateur Bernard Généreux et le bloquiste Louis Gagnon seraient pratiquement nez-à-nez dans les intentions de vote.

Ce n’est qu’au soir du 21 octobre qu’on saura vraiment ce qu’il en est.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de