La députée ministre présente son équipe

La députée ministre présente son équipe

La députée ministre Marie Eve Proulx, au centre, entourée des membres de son équipe: Marc Fréchette, Denise Vézina, Jean-Guy Desrosiers, Christian Picard, Kristelle Mondor et Louis-Martin Hénault.

Manifestement, Marie-Eve Proulx, députée de Côte-du-Sud, ministre déléguée au développement économique régional et ministre responsable de trois régions administratives (Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine), avait hâte de présenter son équipe lors de sa première conférence de presse, le 9 novembre dernier, à l’Édifice Amable-Bélanger, où sera situé le bureau de Montmagny.

D’abord, elle se dit heureuse d’avoir pu trouver des locaux à cet endroit où se trouve également le député fédéral ainsi que les services de la MRC de Montmagny. Mme Proulx mentionne toutefois que l’aménagement de ses locaux n’est pas terminé mais qu’ils seront accessibles d’ici quelques semaines.

Jean-Guy Desrosiers, conseiller spécial

L’équipe de la députée ministre se compose de visages connus et d’autres un peu moins. Disons tout de suite que l’ancien maire de Montmagny, Jean-Guy Desrosiers, jouera le rôle de conseiller spécial auprès de celle qu’il a appuyée dès le début de la campagne électorale.

Pour Côte-du-Sud, Christian Picard agira à titre de directeur des bureaux de circonscription. Kristelle Mondor sera attachée politique au bureau de Montmagny et Denise Vézina adjointe administrative. Par ailleurs, Louis Martin Hénault aura la double responsabilité d’attaché politique, bureau de Saint-Pascal et de responsable de la région du Bas-Saint-Laurent. Pour sa part, Marc Fréchette a été nommé responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et Hélène Desaulniers, responsable de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Écoute et engagements

Marie-Eve Proulx a réitéré sa volonté d’être à l’écoute des citoyens et de respecter ses engagements. «Pendant la campagne électorale, j’ai souvent entendu des commentaires témoignant du cynisme des gens envers la classe politique. Pour moi, la politique n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour changer les choses» dit-elle.

C’est pourquoi, la député ministre entend se mettre au travail pour aider financièrement les familles, investir dans les services aux aînés, créer un fonds pour aider la relève agricole, contrer l’exode des jeunes et attirer de nouveaux travailleurs et enfin améliorer l’accès à Internet haute vitesse et à la téléphonie cellulaire.

La députée ministre, Marie-Eve Proulx, a aussi révélé quelques-unes de ses priorités dans Côte-du-Sud.

Une priorité: des installations sportives de qualité

Parmi les priorités auxquelles elle compte s’attaquer dans le secteur de Montmagny-L’Islet, la députée de Côte-du-Sud identifie le manque d’infrastructures sportives de qualité comme étant un problème important dans la région.

Mme Marie-Eve Proulx a mentionné notamment la palestre où s’entraînent les gymnastes à l’école Casault ainsi que la piscine municipale à Montmagny. «On peut faire mieux pour la population et pour les athlètes» a-t-elle lancé, en ajoutant que de meilleures installations pourraient aussi attirer les jeunes familles.

«Il y a des plateaux sportifs qui datent. Des groupes ont en tête des projets pour répondre aux besoins de la population» a affirmé la députée ministre sans toutefois en dire davantage.

Kamouraska

Dans Kamouraska, ce sont les soins de santé qui la préoccupent. «Mon objectif est de trouver des solutions avec le milieu afin d’assurer la couverture des soins à l’hôpital de La Pocatière, sept jours sur sept et 24 heures sur 24» a rappelé la députée de Côte-du-Sud.

Journée de réflexion

Finalement, Mme Proulx a annoncé qu’au cours des prochains mois, elle entend réunir les trois MRC de sa circonscription pour parler des dossiers communs et discuter de l’avenir de la région.