La Seigneurie des Aulnaies fête ses 50 ans

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
La Seigneurie des Aulnaies fête ses 50 ans
: Le nouveau conseil d’administration de la Corporation touristique de la Seigneurie des Aulnaies. De gauche à droite, on aperçoit Jonathan Saint-Pierre, Roxanne Coutu, Martin Bérubé, Carol Gagnon, André Anglehart, directeur, Éric Dufresne, président, et Christian Joncas.

La Corporation touristique de la Seigneurie des Aulnaies, qui fête ses 50 ans cette année, veut profiter de l’occasion pour obtenir une plus grande reconnaissance et accroître son pouvoir d’attraction. À cette fin, trois évènements marqueront l’année 2019: un souper reconnaissance, un historien en résidence et un colloque.

Prévu le 22 juin sur le site de la seigneurie, le souper reconnaissance mettra en valeur l’apport colossal des bénévoles en matière de protection du patrimoine.

Un historien en résidence s’installera pour l’été à la seigneurie et offrira cinq conférences, de Montmagny jusqu’au Kamouraska.

Enfin le colloque sur l’histoire du régime seigneurial au Québec et le patrimoine, organisé en collaboration avec le département d’histoire de l’Université de Sherbrooke, aura lieu sur le site de la seigneurie. «En reconnaissant  davantage l’importance de la Seigneurie des Aulnaies dans le développement culturel, touristique et économique de la région, nous favorisons son financement et surtout nous assurons la  pérennité de cette institution muséale pour les générations futures» explique M. André Anglehart, directeur général de la corporation.

Bilan 2018

Le nombre de visiteurs a augmenté de 8% en 2018 pour s’arrêter à 11 608. Cette hausse découle en partie du succès de la Fête du Pain (+25%) et d’une augmentation (+28%) de la clientèle de groupe.

La croissance soutenue à la boulangerie  «Du pain… c’est tout!» a fait bondir le total de l’achalandage sur le site à plus de 38 000 visiteurs, soit 18% de plus qu’en 2017.

Sur le plan financier, l’année 2018 fut marquée du retour à l’équilibre budgétaire avec un surplus de 5 296$ contrairement à un déficit de 14 000$ en 2017. Les revenus ont augmenté de presque 10% pour atteindre 692 873$ en raison notamment de la majoration des subventions gouvernementales au chapitre de l’emploi et de la mesure de gratuité offerte le premier dimanche de chaque mois par le ministère de la Culture et des Communications. Les revenus d’opérations ont grimpé dans leur ensemble de presque 16%.

«Malgré ces bons résultats, la situation financière de la corporation reste fragile. Nous devrons trouver les moyens de dégager des surplus suffisamment intéressants pour nous permettre d’investir dans l’amélioration de notre offre et dans les conditions de travail de nos employés tout en gardant à l’esprit notre mission» de conclure M. Éric Dufresne, président de la corporation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de