La tournée du comté en 36 jours: mission accomplie pour Bernard Généreux

Journal L'Oie blanche
La tournée du comté en 36 jours: mission accomplie pour Bernard Généreux
Bernard Généreux s’est rendu faire du porte-à- porte à L’Isle-aux-Grues.

Fidèle à l’engagement qu’il a pris dès le lancement de la campagne électorale, le candidat conservateur Bernard Généreux a complété aujourd’hui ses activités de porte-à-porte auprès des 58 municipalités de la circonscription de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup.

Accompagné de son équipe motivée, Monsieur Généreux s’est déplacé de façon quotidienne depuis le déclenchement officiel du 11 septembre dernier afin de couvrir l’ensemble de la région et de rencontrer les gens qu’il espère continuer de représenter à Ottawa après les élections fédérales du 21 octobre.

« Au cours des cinq dernières semaines, les gens m’ont reconnu, ont salué le travail que j’ai accompli avec mon équipe au cours des quatre dernières années, et ils souhaitent que je demeure député de la région, avec le mandat de les représenter au sein d’un nouveau gouvernement conservateur » a déclaré Bernard Généreux.

Le député sortant a ainsi cogné à plus de 3 000 portes, pris part à une cinquantaine d’activités, parcouru des milliers de kilomètres, rencontré les quatre conseils de MRC, sept conseils municipaux, une dizaine d’organismes et d’entreprises en plus d’être allé à la rencontre de nombreuses personnes âgées dans au moins une dizaine de résidences. « Je tenais à ce que ma campagne électorale soit à l’image de mes quatre dernières années dans le comté. J’ai donc été très actif, présent et impliqué pour les citoyens ».

Le candidat se dit fier d’avoir eu l’occasion de présenter les priorités de son parti auprès des électeurs. Rappelant que la plateforme conservatrice est responsable, réaliste, et réalisable, tout en visant le retour à l’équilibre budgétaire d’ici cinq ans, Bernard Généreux se dit confiant que les électeurs de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup voteront pour le candidat qui a fait l’effort de se déplacer pour leur rendre visite.

« À Saint-Just-de-Bretenières, à Saint-Cyprien et bien d’autres villages du comté, plusieurs ont fait remarquer qu’aucun autre candidat n’était venu les voir, et qu’ils voteront pour celui qui a pris le temps de les rencontrer dans leur coin du pays » a déclaré Bernard Généreux, rappelant également avoir effectué des cliniques de passeports très appréciées, non seulement à Montmagny et Rivière-du-Loup, mais également à Saint-Pamphile, Saint-Adalbert, Saint-Pascal et Saint-Jean-Port-Joli au cours des quatre dernières années.

Quant à Ottawa, M. Généreux a rappelé avoir pris parole à des centaines d’occasions à la Chambre des communes, notamment dans des dossiers touchant l’agriculture et les compensations, l’équilibre budgétaire, la suppression de la TPS sur les factures de chauffage, pour la santé masculine, l’environnement, les chasseurs et les armes à feu, en plus d’avoir voté plus de 700 fois contre les dépenses folles et les hausses d’impôt de Justin Trudeau. Le député sortant a aussi rappelé le travail de son équipe qui a su régler des centaines de dossiers citoyens, notamment en immigration.

Dans le contexte d’une lutte nationale qui demeure serrée et imprévisible à quelques jours du scrutin, Bernard Généreux demande aux électeurs de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup voulant du changement positif de se rallier à lui afin d’éviter le risque d’une « mauvaise surprise » pour la région le matin du 22 octobre: « Un gouvernement libéral dirigé par Justin Trudeau, et un député du Bloc impuissant qui se fera répondre ‘non’ sur toute la ligne ».

« Voter pour les conservateurs permettra à la région de garder un député aimé, qui est déjà actif sur le terrain, avec une équipe chevronnée qui sait où appeler pour résoudre des dossiers au nom des citoyens, a conclu Bernard Généreux. Avec un seul ‘X’ à côté de mon nom, ils pourront garder leur député et changer de gouvernement. Ça c’est le meilleur choix. »

Bernard Généreux devant la mosaÏque photos de son porte-à-porte des 36 derniers jours.

Source: Annie Lavoie, directrice des communications

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de