Le 1000 KM: des participants qui n’ont pas froid aux yeux!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Le 1000 KM: des participants qui n’ont pas froid aux yeux!
Philippe Caissie, Daniel Lachance, Dave Lamontagne, Isabelle Mimeault, Stéphane Coulombe et Frédéric Bossé.
La 12e édition du 1000 KM du Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL) a eu lieu les 9, 10, 11 et 12 juin derniers. Il s’agissait d’un périple de 60 heures sur quatre jours. Les membres d’une même formation se passaient le flambeau afin de rouler 1000 km au total, du Saguenay Lac-Saint-Jean jusqu’à Montréal. Le Journal vous présente dix personnalités de la région ayant participé à cette dernière édition qui, particulièrement cette année, a offert un défi colossal aux équipes, notamment en raison des conditions météorologiques
Le trajet du 1000 KM cette année.

 

L’équipe des Enfants d’coeur
L’équipe des Enfants d’coeur: Frédéric Bossé, Isabelle Mimeault, Dave Lamontagne, Stéphane Coulombe et Daniel Lachance.
L’équipe chevronnée des Enfants d’coeur était fin prête pour leur 5e participation à l’édition du 1000 KM, après deux années de pause. Composée des cyclistes Stéphane Coulombe (présent depuis le début), d’Isabelle Mimeault (4e participation), de Dave Lamontagne (2e participation) ainsi que des recrues Daniel Lachance et Frédéric Bossé, l’équipe a pu compter encore cette année sur son chauffeur de VR Philippe Caissie. La formation s’entend pour dire que ce fut une édition parfaite:  aucun bris, aucune blessure et que du plaisir et de la performance à l’état pur ! « Un événement toujours aussi incroyable ! L’ambiance est euphorique: à 3 h du matin, des supporters longent encore les rues pour nous motiver! Malgré la fatigue et la température, nous avons tous accompli en moyenne notre 450 KM respectif. Cette année, il y avait plus d’arrêts pour se reposer, ça été bien apprécié! » souligne Mme Mimeault. Jusqu’à maintenant, l’équipe a amassé un montant de 31 000$. Ces dons seront remis aux écoles primaires de Saint-Paul et de Sainte-Apolline pour des projets en lien avec les saines habitudes de vie.
Gabrielle Roy de l’équipe Desjardins Technologie de l’information
Les membres de l’équipe : Patrick Robitaille, Joël Tremblay, Gabrielle Roy, Manon Aubin et Johanne McClure.
Gabrielle Roy et Manon Aubin en compagnie de Pierre Lavoie.
Gabrielle Roy est maman de jeunes enfants (2, 4 et 7 ans) native d’ici qui travaille actuellement pour Desjardins à Lévis. Accompagnée de collègues de Québec et Montréal, ils formaient l’équipe Desjardins Technologie de l’information. Il s’agissait de sa première participation à l’édition du 1000 KM. « Ça été un défi complètement fou, à vivre une fois dans sa vie! À mon départ, les conditions étaient très difficiles: le vendredi soir il pleuvait à boire debout! Je pédalais dans la nuit en pleurant! » Malgré sa préparation et son entrainement assidu avant le grand jour, la jeune femme ne s’attendait pas à vivre un tel dépassement de soi. « Ça va au-delà de la force physique et mentale! » Elle aura accompli à elle-seule, une distance de 390 KM. Son équipe a, jusqu’à maintenant, amassé la somme de 22 000$ pour l’école Gadbois de Montréal. « Si nous amassons plus d’ici la fin août, j’aimerais donner le montant à l’école primaire de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud.
Marie-Eve Proulx, équipe de L’Assemblée Nationale
Alexandre Cloutier, ancien député, François Bonnardel, Gilles Bélanger, Jean-Bernard Émond, député de Sorel-Tracy, Marie-Eve Proulx et Mathieu Lemay.
Au lendemain de sa participation au 1000 KM, une grande fierté émane de la députée de la Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx. C’était sa deuxième participation à l’évènement qu’elle qualifie de fantastique et très bien organisé. Mme Proulx avoue ne pas avoir eu trop de difficulté à compléter son parcours cumulant 500 km. Elle aura même accompli les étapes de niveau plus élevé en montagne, dont les participantes féminines se font plus rares. « Je ne sais pas si c’est mon entraînement préparatif ou l’adrénaline, mais j’ai trouvé ça quand même facile. » Son plus grand défi était définitivement le manque de sommeil. Marie-Eve Proulx a été ravie de constater autant de participants de sa région. « On est une région de cyclisme et je croisais des gens visiblement très motivés, j’en suis très fière! » s’exprime-t-elle. Jusqu’à maintenant, Marie-Eve Proulx a amassé 15 000$ et désir cumuler pas moins de 20 000$ d’ici août, montant destiné à l’école St-Joseph de Saint-Pamphile. Fait intéressant, le palmarès du GDPL démontre que l’équipe de l’Assemblée Nationale se classe 10e parmi les 215 équipes. En effet, l’équipe de Mme Proulx cumulerait 60 000$ de dons à l’heure actuelle. « Les retombées vont directement dans nos milieux pour promouvoir les saines habitudes de vie et l’activité physique. Cet événement me stimule beaucoup, je trouve l’objectif fabuleux! »
Jacques Dubé, équipe Tekna
Marie-Eve Proulx et Jacques Dubé.
Jacques Dubé, propriétaire de l’entreprise Evalim à Montmagny, était membre de l’équipe Tekna, basée à Magog. Ce dernier a été sollicité par le conjoint de sa nièce, membre de l’équipe. Il s’agissait de sa 5e participation au 1000 KM. M. Dubé a qualifié cette édition de « très agréable mais difficile en raison du froid et de la pluie ». L’habitué trouve toujours motivant de faire partie « d’un paquet de cyclistes qui se remettent en forme ». Jeacques Dubé aura agit à titre d’encadreur: Un rôle de soutien pour les autres participants éprouvant des difficultés notamment dans les pentes abruptes. Il aura parcourus au total 700/ 1000 km. « Nous avions un membre de l’équipe en moins, j’ai dû compenser. L’équipe Tekna a actuellement amassé un montant de 16 000$ qui sera remis à une école primaire de Sherbrooke. « Je trouve très valorisant de m’impliquer dans un tel événement: de voir à quoi serviront les dons et rencontrer les élèves fascinés par notre participation… »
Denis Laflamme, équipe Rare Takeda
De la compagnie pharmaceutique Takeda (basée à Toronto) pour laquelle il travaille, Denis Laflamme, formait l’équipe Rare Takeda en compagnie de trois collègues québécois. Il s’agissait de sa 9e participation au 1000 km. « Notre participation allait de soi, la mission de notre entreprise est la même que l’un des principaux objectifs de Pierre Lavoie: aider la recherche sur les maladies rares. Nous avons également la chance d’être commanditaire de l’événement depuis plusieurs années. Cycliste aguerri, M. Laflamme a parcouru 500 KM sans trop de difficulté.  » J’ai déjà vu neiger! » blague-t-il en spécifiant qu’il a déjà pédalé sous la grêle lors d’une certaine édition ou à l’extrême, enduré des températures de 35 degrés sous un soleil plombant.  » La température joue pour beaucoup dans ce défi, mais il faut garder notre force mentale. » L’équipe a amassé près 18 000$ pour une école de ville Québec.
En tout, 1075 cyclistes formant 215 équipes étaient inscrites cette année et 10 participants locaux y auront participé. Le GDPL a redonné plus de 25M$ à la communauté et sa fondation a permis de soutenir 193 projets de recherche, lesquels ont fait avancer le niveau de connaissance pour plus de 80 maladies rares.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires