Le Salon du livre de retour pour une 28e année

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Le Salon du livre de retour pour une 28e année
Quelques auteurs qui participeront au Salon du livre de la Côte-du-Sud. De gauche à droite, MiK Landry, Louise Gélineau, Paul St-Arnaud, Yves Hébert, président d’honneur, Louise Hébert, Nicolas Paquin, Marie Anne Lemay, André Thibault, responsable du comité organisateur, et Fernand Caron.

Les auteurs présents à la traditionnelle conférence de presse du Salon du livre de la Côte-du-Sud sont unanimes: ils aiment le contact avec le public et la vitrine que l’événement donne à leur travail. MiK Landry, un habitué du salon, ne mâche pas ses mots: «Ce que j’aime su Salon de la Côte-du-Sud, c’est l’échange humain à humain. Ça nous change du culte du vedettariat qu’on retrouve souvent dans les grands salons» a-t-il lancé jeudi dernier lors de cette conférence de presse.

L’historien Yves Hébert, président d’honneur de ce 28e salon qui aura lieu les 9 et 10 novembre à la Vigie de Saint-Jean-Port-Joli, abonde dans le même sens: «C’est un salon sympathique qui crée une synergie intéressante entre les auteurs. Ici, le contact est plus humain, plus décontracté» ajoute celui qui a gagné la prix Philippe-Aubert-de-Gaspé en 2009.

Parmi les activités qui sont de retour, mentionnons la dictée du salon signée par Jude Des Chênes, le café rencontre «Écrire en région» animé par Guy Duguay, la création d’un livre de conte et la 14e remise du prix littéraire Philippe-Aubert-de-Gaspé dont la bourse s’élève maintenant à 1 500$, au lieu de 1 000$, grâce à un mécène qui désire conserver l’anonymat.

Outre la création du livre de conte sous le thème «Mon animal préféré», les enfants pourront aussi participer à l’heure du conte animée par Marie-Claude Ouellet et au lancement de son nouveau livre intitulé «Béa à la rescousse».

Évidemment, qui dit salon du livre dit lancement ou présentation de livres. Quelques-uns figurent à la programmation: «L’histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations 1710-1763» par André-Carl Vachon, «L’histoire du Lac Trois-Saumons» par Sylvain Lord, «Érablière d’hier à aujourd’hui» par Micheline Pelletier et «Nous sommes une même vie» par Jean-Didier Desgagnés.

Comme d’habitude, la Librairie L’Option et la Bouquinerie d’Haberville permettront aux visiteurs d’acheter des volumes neufs ou usagés. Enfin, des tirages et bons d’achat et de livres auront lieu à toutes les heures.

Gratuité

Les membres du comité organisateur et les quelque 30 bénévoles qui assurent le retour du salon depuis 28 ans maintiennent toujours l’entrée gratuite afin que tous, parents et enfants, puissent en profiter.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de