Les citoyens pourront poser leurs questions

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Les citoyens pourront poser leurs questions
Conseil de ville à huis clos le lundi 27 avril. Karine Simard, directrice du greffe (à gauche), les conseillers municipaux et Rémy Langevin, maire de Montmagny en télé-présence et Félix Michaud, directeur général (à dtoite).

Pour une première fois depuis le début des séances de conseil de ville à huis clos, les citoyens de Montmagny pourront obtenir des réponses auprès de l’administration Langevin sur différents sujets lors des prochaines assemblées de conseil.

Cette déclaration, annoncée le 27 avril, stipule d’ailleurs qu’à compter de la prochaine séance ordinaire prévue au calendrier, l’ordre du jour sera publié sur le site web de la Ville de Montmagny le vendredi précédant l’assemblée, aux fins de consultations publiques. Ainsi, les citoyens désirant des précisions sur certains points pourront remplir un formulaire prévu à cet effet puisqu’une période sera désormais allouée pour répondre aux questions soumises.

« On veut être le plus transparent possible, être plus près de la population et demeurer toujours bien branché… pour être mieux écouté, entendu et mieux vous entendre également« , a expliqué Rémy Langevin.

Adjudications de travaux publics

Suivant son calendrier biennal d’immobilisations, des contrats de rapiéçage manuel et motorisé ont été adjugés aux entreprises Jacques et Raynald Morin inc. et Pavage scellant Jirico inc. de l’ordre de 68 065 $ et 61 690$, respectivement à faire sur les lots A et B. Concernant la construction et la réfection de bordures de rues et de trottoirs sur l’ensemble du territoire, le contrat a été accordé aux Entreprises Gilbert Cloutier inc., dont la soumission de 50 269$ était la plus basse. Le maire Rémy Langevin a expliqué: « On espère bientôt certaines levées de conditions du gouvernement pour entamer ces travaux car la Ville prévoit être un moteur économique dans l’après pandémie. »

Développement industriel et technologique

Une servitude de passage a été attribuée à l’entreprise Énergir, entre la caserne de pompiers et le salon de quilles L’Oie Blanche pour des travaux de creusage sous le sentier de motoneige. Il s’agit du prolongement de la conduite de gaz naturel provenant de St-Henri-de-Lévis jusqu’à Montmagny. Rappelons que ce projet a reçu l’aval de 47,6 M$ du gouvernement provincial pour l’extension du réseau gazier qui s’étendra sur 80 km au bord des routes municipales et celles du ministère des Transports du Québec (MTQ). Elle alimentera au passage les municipalités de Saint-Charles-de-Bellechasse, de Saint-Raphaël et de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud pour aboutir à Montmagny. Les travaux seront effectués par l’entrepreneur Pomerleau entre mai et décembre prochain.

Enfin, le projet de desserte d’équipement pour l’accès haute vitesse d’Internet de Cogeco Connexion a reçu l’appui de la Ville de Montmagny. Cette dernière reconnaît le déploiement de ces efforts face aux représentations au Conseil de radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Celle-ci espère d’ailleurs qu’elle accédera au financement nécessaire au développement de ces communications à larges bandes . « Avec le confinement que nous vivons, nous devons être bien branchés pour faciliter le télétravail. Nous appuyons fortement cette démarche afin de permettre aux gens des régions de pouvoir avoir des services de qualité », a souligné le maire.

Aussi, comme la Ville le prévoit à chaque année, une nouvelle caméra intelligente de circulation sera installée, cette fois-ci à l’intersection de l’avenue de la Fabrique et du boulevard Taché. L’expérience positive concernant la dernière fixée au coin de la rue Saint-Louis et de l’avenue de La fabrique a prouvé son efficacité. L’an prochain, on prévoit l’installation d’un équipement identique aux feux de circulation du chemin des Poirier et du boulevard Taché.

Dons

Différents dons ont récemment été versés auprès d’organismes, dont les Arts de la Scène de Montmagny, dans le cadre des deux derniers Show de confinement #Çavabienaller. Une somme de 1000$ a été remise pour être ensuite redistribuée aux organismes soutenus par les promoteurs de ces activités: La Maison de secours La Frontière et la Société de la St-Vincent-de-Paul. Un don de 250$ a aussi été versé pour la campagne virtuelle de la Société canadienne du cancer La Jonquille.

« Avec les temps difficiles que nous vivons, cela crée des problèmes à nos entreprises et à nos organismes communautaires. Je vous invite, si ce n’est pas déjà fait vous aussi, à soutenir ceux qui vivent des situations particulières en lien avec le cancer, pour poursuivre les recherches et le soutien à ce créneau », a conclu le maire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de