L’Islet-Sud: les sept municipalités s’unissent pour devenir plus attractives

Journal L'Oie blanche
L’Islet-Sud: les sept municipalités s’unissent pour devenir plus attractives
M. Réal Laverdière.

Confrontées depuis quelques décennies à une baisse et au vieillissement de leur population et, phénomène plus récent, à la pénurie de main-d’œuvre, les sept municipalités du sud de la MRC de L’Islet ont décidé de miser sur la concertation pour se doter d’un plan de développement conjoint et analyser la possibilité d’offrir des services en commun.

Cette démarche a débuté par des rencontres avec les acteurs du milieu afin de bien comprendre leur situation et réfléchir à des solutions potentielles.

Saint-Marcel, Saint-Pamphile, Sainte-Félicité, Sainte-Perpétue, Tourville, Saint-Adalbert et Saint-Omer veulent développer un milieu de vie attrayant pour les familles et créer une image forte afin de promouvoir la région et d’accroître le sentiment d’appartenance et de fierté auprès des jeunes: et cette image forte passe par le bois. La présence d’une activité économique forte et d’événements d’importance liés au bois offre un potentiel de développement intéressant pour la région. C’est donc en se positionnant comme communauté forestière jeune, dynamique et innovante que les sept municipalités du sud souhaitent assurer leur développement pour les prochaines années.

Prêts à se mobiliser

Les acteurs du milieu, élus municipaux, employeurs et autres ont tous démontré l’envie de se réunir pour trouver des solutions communes aux enjeux qu’ils partagent. Ils veulent se doter d’un outil de planification qui leur permettra d’élaborer une vision de développement claire et d’agir de façon concertée. De plus, les employeurs de la région, qui vivent les défis liés au recrutement de main-d’œuvre, se réjouissent de l’implication des municipalités:«C’est motivant de voir les gens prendre part à la démarche et s’y intéresser autant. Cela prouve qu’elle répond à un besoin réel et nous motive à poursuivre en ce sens» explique M. Laverdière, préfet de la MRC de L’Islet et porte-parole de la mobilisation.

Pistes de solutions

Des pistes d’actions se trouvent déjà à l’étude. La prochaine étape consiste à les valider auprès des personnes concernées. Des consultations publiques se dérouleront aussi dans les prochains mois pour recueillir l’avis de la population.

Mise en commun

Par ailleurs, les sept municipalités examinent la possibilité de mettre en commun des services municipaux ou de se doter, ensemble, de nouveaux services au bénéfice de la population: «Les défis actuels et ceux qui se pointent à l’horizon commandent que le monde municipal étudie avec beaucoup d’attention s’il est possible de faire les choses différemment pour être plus efficient» conclut M. Laverdière.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de