28 février 2024

Est-Nord-Est dévoilait les planches des quatre finalistes

Est-Nord-Est , résidence d’artistes à Saint-Jean-Port-Joli, dévoilait en fin de semaine les esquisses de leur futur centre réalisées par les quatre firmes d’architectes invitées à soumettre un projet. Le public a donc pu découvrir les concepts architecturaux sur les murs du Centre GO du 23 au 27 mars.

«Parce que nous défendons des valeurs d’engagement et d’audace et que nous encourageons la recherche, il était naturel pour nous de lancer un concours d’architecture. Notre initiative a suscité une émulation parmi les professionnels concernés et a sensiblement contribué à la valeur ajoutée du projet d’immobilisation. Cette visibilité accrue qui découle du concours d’architecture nous profite autant qu’à la région et apporte des retombées positives dans le milieu des arts et de l’architecture» explique-t-on chez ENE.

Sur les vingt-deux firmes qui ont répondu à l’appel, quatre furent invitées à soumettre un concept. Le jury, composé de cinq personnes, dont trois professionnels de l’architecture, a finalement sélectionné à l’unanimité la firme Bourgeois / Lechasseur architectes pour réaliser les nouveaux quartiers d’ENE. Les trois autres finalistes étaient L. McComber – architecture vivante, Nature humaine / Microclimat et Pelletier de Fontenay.

En dialogue avec le paysage, orientée vers l’accueil et les échanges conviviaux, l’élégante sobriété de la proposition conceptuelle de la firme Bourgeois / Lechasseur a séduit les membres du jury.

Rappelons qu’il s’agit d’un projet de 3,1 millions$. Le ministère de la Culture du Québec a accordé une subvention de 2,3 millions$ et Patrimoine canadien a ajouté 600 000$. La différence de 200 000$ provient du milieu. L’appel d’offres sortira en mai et la nouvelle bâtisse verra le jour cet été, sur le même lieu où ENE accueille des artistes du monde entier depuis 25 ans. D’ailleurs, ENE poursuivra ses activités régulières malgré les travaux.

Est-Nord-Est, résidence d’artistes soutient une communauté internationale d’artistes et d’auteurs/es en art actuel en offrant un espace et du temps pour la recherche et l’expérimentation ainsi qu’un accès privilégié à des ressources et à des savoir-faire locaux: «Nous sommes encore ici à Saint-Jean-Port-Joli, mais nous allons continuer à rayonner dans le monde entier» de conclure Mme Dominique Boileau, la directrice générale d’ENE.