16 avril 2024

Maibec vend ses deux scieries de bois d’œuvre à Groupe Lebel

Maibec annonçait, le 6 août, la vente de ses deux usines de bois d’œuvre localisées à Saint-Pamphile et à Masardis au Maine. C’est le Groupe Lebel, dont le siège social est situé à Rivière-du-Loup qui s’est porté acquéreur de ces entreprises. Les 315 employés concernés par cette transaction conserveront leur emploi, a révélé le communiqué émis hier. «Cette transaction permet aux employés qui travaillent aux usines concernées de se joindre à une entreprise familiale québécoise aux assises fortes dans le secteur du bois d’œuvre au Bas-Saint-Laurent. Le Groupe Lebel poursuivra le développement de ces scieries et relèvera les défis de ce secteur avec confiance» a indiqué François Tardif, président de Maibec. Il a ajouté que Maibec concentrera dorénavant ses efforts à la croissance de ses systèmes de revêtements extérieurs pré-teints, basés sur les lambris et bardeaux en bois véritable ainsi que produits composites à base de bois. Maibec, une entreprise familiale, a vu le jour en 1946. Elle est le plus important manufacturier canadien de revêtement de bois véritable et le plus important manufacturier de bardeau de cèdre blanc de l’Est en Amérique du Nord. Après la transaction, Maibec poursuivra son développement d’affaires avec ses 585 employés oeuvrant dans huit usines, de Saint-Pamphile, de Saint-Théophile, de Balmoral (Nouveau-Brunswick) et au siège social de Lévis. Groupe Lebel De son côté, le Groupe Lebel œuvre dans le domaine forestier depuis 60 ans. L’entreprise est enracinée en région, plus précisément dans 13 municipalités du Québec et deux de l’Ontario. Plus près de nous, elle possède aussi Bois Daaquam à Saint-Just-de-Bretenières. Une fois la transaction terminée, le Groupe Lebel emploiera environ 950 personnes dans les activités de premières, deuxième et troisième transformations. (LOB)

Articles reliés